Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 23:21

Quelques chiffres sur l'auditon:

8 % des français sont concernés par la malentendance soit 5 millions de personnes dont 2 millions ont moins de 55 ans.
15 % seulement des français concernés portent un appareillage auditif.
7 millions de français vivent dans des zones de bruit excessif, comme les abords d'autoroutes ou d'aéroports. Pour la moitié des français, la nuisance numéro 1 est le bruit.
1 français sur 2 ne fait jamais évaluer son audition.
80 % des appareillages auditifs ont pour cause la presbyacousie.
1 enfant sur 1000 et 1 adulte sur 10 sont touchés par des troubles de l'audition.
38 % des personnes qui consultent le font suite aux pressions de leurs proches.
30 000 à 50 000 jeunes et adolescents présentent des altérations graves ou sévères du système auditif.
1ère cause de réforme au service militaire : la déficience auditive.
2 500 000 personnes de tout âge souffrent d'acouphènes (sifflement ou bourdonnement) et près de 4 millions en ont ressentis un jour ou l'autre.
Une personne soumise à un bruit de 100 dB durant 40 heures par semaine, pendant 20 ans a une probabilité de perte auditive de 48 %.
250 000 personnes, c'est le nombre de Parisiens réveillés par le bruit d'une moto traversant la ville en pleine nuit.
46 % des motards sont atteints de troubles auditifs.
Plus de 130 médicaments ont été reconnus potentiellement ototoxiques.
1000 plaintes sont déposées chaque année pour des bruits de voisinage.
Parmi les Français malentendants en France :
55 % révèlent une surdité légère (perte d'audition de 20 dB à 40 dB).
33 % sont atteints de surdité moyenne (perte d'audition de 40 dB à 70 dB).
9 % présentent une surdité sévère (perte d'audition de 70 dB à 90 dB).
3 % sont sourds profonds (perte d'audition de plus de 90 dB).

Le fonctionnement de l'oreille:


 Les différents types de surdités:

La surdité se caractérise par une diminution permanente ou provisoire des facultés auditives. En fonction du type de lésion et notamment de la localisation de la déficience, on peut classer les surdités en quatre catégories:

  • La surdité de transmission qui résulte d’une atteinte de l’oreille externe ou moyenne et est facilement appareillable.

Ce type de surdité touchant l’oreille externe ou moyenne provient d’une atteinte du conduit auditif, du tympan ou des osselets. Elle survient lorsqu’il y a entrave à la transmission des ondes sonores vers l’oreille interne par des lésions, un mauvais fonctionnement du tympan ou des osselets (à la suite d'otites ou d'un traumatisme, par exemple), voire par un simple bouchon de cérumen dans le conduit auditif externe. Il s’agit d’un trouble le plus souvent d’origine mécanique et parfois infectieux.

Quelles sont les causes?

 Les otites sont les causes les plus courantes de ces surdités. Elles interviennent soit de manière ponctuelle (présence de liquide dans la caisse du tympan), soit de façon plus persistante. C’est le cas des otites chroniques qui peuvent déclencher la destruction des osselets. D’autres pathologies plus spécifiques induisent ce type de surdités, comme l’otospongiose (blocage de l’étrier) ou le cholestéatome.

Quelles sont les conséquences auditives ?

La perte auditive affecte généralement les fréquences graves et n’est jamais totale. Très vite, la personne ressent une baisse de l’intensité sonore. Pourtant, elle perçoit sa voix normalement. La compréhension de la parole, la qualité et la finesse du son restent souvent préservées. Des traitements médicaux sont envisageables. Ces surdités sont bien souvent faciles à résorber (bouchon, otite) ou opérables (reconstruction du tympan, des osselets...), d’où l’importance de consulter rapidement un médecin ORL. En outre, elles ne s’accompagnent pas de distorsions c'est-à-dire de déformation des sons et donnent de très bons résultats dans le cadre d’appareillages auditifs.

  • La surdité de perception résultant d’une atteinte de l’oreille interne qui est appareillable:

On désigne ainsi toute baisse auditive liée à une atteinte de l’oreille interne ou des voies nerveuse situées en arrière de la cochlée. C’est la partie sensorielle de l’audition qui est touchée. La surdité de perception se situe ainsi au niveau de la transmission nerveuse (et non mécanique) des sons. Le message est alors mal codé par l’oreille soit au niveau de l’oreille interne, soit au niveau du nerf auditif, soit au niveau du cortex cérébral, et les informations sonores mal transmises au cerveau.

Quelles sont les causes?

 Ce type de perte auditive peut avoir de nombreuses causes: la presbyacousie, un traumatisme sonore du à une exposition au bruit, un traumatisme crânien, une surdité héréditaire, une surdité congénitale, une intoxication médicamenteuse, une infection, une surdité brusque, etc...

Quelles sont les conséquences auditives ?

La surdité de perception affecte généralement les fréquences aiguës. De plus, la déformation atteint autant les sons externes que la propre voix du malentendant qui se met à parler plus fort.Ce type de surdité peut être total et des difficultés de compréhension se manifestent rapidement. Occasionnellement, certaines de ces pathologies provoquent des distorsions, c'est-à-dire des déformations du son, qui s’ajoutent aux troubles auditifs rendant la compréhension encore plus difficile. Enfin, la présence d’acouphènes est fréquente. Souvent irréversibles, les surdités de perception peuvent parfois être endiguées par certains traitements et des interventions. Les appareils de correction auditive sont bien souvent l’unique solution efficace pour compenser cette déficience auditive.

  • La surdité mixte, combinaison des deux précédentes déficiences:

Ce type de surdité combine surdité de transmission et surdité de perception. Fréquente, elle associe un obstacle à la transmission des sons, à une atteinte plus ou moins importante de l’oreille interne. Une infection chronique qui a détruit le tympan et les osselets, et a, en même temps, altéré les liquides de l’oreille interne, en est un exemple. L’appareillage est la solution la plus courante pour traiter une surdité mixte. 

  • La surdité brusque:

Il s’agit d’une perte auditive qui apparaît souvent sans cause véritable. Heureusement rare, elle peut survenir à tout âge et doit faire l’objet d’une prise en charge médicale immédiate pour ne pas devenir irréversible. Troubles vasculaires, infections virales, traumatismes crâniens, accidents de plongée sous-marine sont autant de causes pouvant provoquer des surdités brusques. Il existe également des surdités nerveuses. Rares, elles proviennent d’une atteinte nerveuse et sont parfois appareillables ou opérables.

 

Hypoacousie et hyperacousie:

L’hypoacousie est synonyme de perte auditive (on parle souvent de « surdité »). L’hyperacousie est un trouble auditif peu fréquent qui survient parfois à la suite d’un traumatisme sonore (exposition à un son d’intensité et de durée trop fortes). Les personnes « hyperacousiques » entendent les sons à un niveau assez faible alors qu’un son d’intensité moyenne va leur sembler trop fort, voire douloureux.

 

schema-d-une-oreille.jpg

Evaluation du niveau de surdité:

La déficience auditive ou malentendance se caractérise par la perte auditive. Il s’agit de la différence entre le niveau sonore minimum perçu par une personne non malentendante (seuil d’audition normal) et le niveau minimal perçu par la personne considérée.

Le degré d'une perte auditive varie d'une personne à l'autre. Différents degrés de perte auditive s'échelonnent entre les deux extrêmes de l'audition, bien entendre et ne rien entendre.
On utilise les termes de «légère», «moyenne», «sévère» et «profonde» pour qualifier le degré d'une perte auditive. La plupart des pertes auditives sont légères à moyennes.
 
Les chiffres montrent qu'un européen sur sept ne dispose pas de toutes ses capacités auditives et qu'un sur dix entend si mal qu'une aide auditive devrait l'aider.
Des études (rapport de Maastricht sur la déficience auditive, 1999) soulignent également le fait que seule une minorité moins de 14% dans l'union européenne des malentendants pouvant bénéficier d'une aide auditive se font effectivement appareiller.
A quoi correspondent les degrés d'une perte auditive ?
- Perte auditive légère (perte de 20 à 40 dB) :
incapacité d'entendre les sons faibles, difficultés pour comprendre clairement dans des milieux bruyants.
- Perte auditive moyenne (perte de 40 à 70 dB) :
incapacité d'entendre les sons faibles et moyennement forts, très grandes difficultés de compréhension de la parole, en particulier en milieu bruyant.
- Perte auditive sévère (perte de 70 à 90 dB) :
certains sons forts restent audibles, mais la communication est impossible sans aide auditive.
- Perte auditive profonde (perte de 90 dB et plus) :
Certains sons extrêmement forts restent audibles, mais la communication est impossible sans aide auditive.

Comment mesurer la perte auditive ?

Il suffit de réaliser une audiométrie. Cet examen permet de réaliser un audiogramme, qui est une représentation graphique des capacités auditives. Le test se déroule dans une cabine insonorisée afin de s'isoler des bruits ambiants. Un casque est alors placé sur vos oreilles.
La fréquence se mesure en Hertz et se perçoit en tonalité. L'intensité se mesure en Décibel et se perçoit en volume.
Pour réaliser ce test, on utilise un audiomètre, qui génère des fréquences à différentes intensités. Le test est effectué séparément pour chacune des deux oreilles. Leur intensité diminue progressivement jusqu'à ce que vous ne puissiez plus l'entendre : c'est votre seuil d'audition, représenté par un point sur l'audiogramme.
Les points relevés représentent donc les seuils de perception minimum pour chaque fréquence. La courbe reliant chacun de ces points est la représentation graphique de votre perte auditive et se mesure entre 250 et 8 000 Hz. C'est la bande de fréquence caractéristique de la parole humaine.
Les points relevés représentent le seuil de perception minimum pour chaque fréquence.

Attention, seul l'ORL est en mesure de diagnostiquer un problème d'audition.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Surdité
commenter cet article

commentaires

Nos laboratoires

Essonne - 91

 

Athis-Mons

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

46 Avenue François Mitterrand-RN7 

91200 Athis-Mons

Tel: 01 60 48 79 79 ‎

 

Brunoy

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 Place Mairie 

91800 Brunoy

Tel: 01 60 46 18 18

 

Draveil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

115 boulevard Henri Barbusse

91210 Draveil

Tel: 01 69 00 80 08

 

Corbeil-Essonnes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 rue de Paris

91100 Corbeil-Essonnes

Tel: 01 60 88 15 07

 

Longjumeau

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

133 Rue du Président François Mitterrand

91160 Longjumeau

Tel: 01 69 10 00 24 ‎

 

Ris-Orangis

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 bis route de Grigny

91130 Ris-Orangis

Tel: 01 69 43 00 11

 

Sainte Geneviève des Bois

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 rue Gabriel Peri – Place de la Gare

91700 Sainte Geneviève des Bois

Tel: 01 60 16 72 54

Savigny Sur Orge

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

203 Boulevard Aristide Briand

91600 Savigny Sur Orge

Tel: 01 69 40 25 40

 

Hauts de Seine - 92

 

Antony

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

80 Avenue Division Leclerc-RN20

92160 Antony

Tel: 01 46 68 07 08 ‎

 

Bourg-La-Reine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

109 Avenue du Général Leclerc

92340 Bourg-La-Reine

Tel: 01 41 36 00 40

 

Clamart

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

97 avenue Jean Jaurès

92140 Clamart

Tél : 01 47 36 30 32

 

Val de Marne - 94

 

Choisy-Le-Roi

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

12 rue Louise Michel

94600 Choisy-Le-Roi

Tel: 01 48 52 32 62 ‎

 

Créteil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

39 rue du General Leclerc 

94000 Créteil

Tel: 01 48 99 09 04 ‎

 

Saint-Maur-des-Fossés

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

9 avenue de la République

94100 Saint-Maur-des-Fossés

Tél: 01 48 75 12 64

 

Villejuif

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

122 Rue Jean Jaurès

94800 Villejuif

Tel: 01 53 14 01 69 ‎

 

Vitry-sur-Seine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

32 Avenue Paul Vaillant-Couturier

94400 Vitry-sur-Seine

Tel: 01 46 82 16 81 ‎

Rechercher

Lyric de Phonak

hand lyric

Liens