Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 00:12

Une baisse de l’audition peut avoir diverses origines (maladie, accident, bruit, médicament...). Mais la cause la plus fréquente reste la presbyacousie qui représente 90% des cas de perte auditive. Equivalent de la presbytie pour l’oeil, la presbyacousie est liée au vieillissement naturel des cellules sensorielles de l’oreille. On s’habitue peu à peu à ne plus percevoir certains sons, notamment les sons aigus. Phénomène très répandu, elle touche une personne sur trois à partir de 50 ans et une sur deux au-delà de soixante-cinq ans.

Qu’appelle-t-on presbyacousie ?  

La presbyacousie est la forme la plus fréquente d’hypoacousie (baisse d’audition) bilatérale. C’est une baisse d’audition qui évolue de manière progressive avec l’âge, dès 50 ans en général.Les personnes presbyacousiques se plaignent d’une gêne importante dans le bruit et de troubles de compréhension de la parole dans les conversations. Ces symptômes sont parfois accompagnés d’acouphènes (bourdonnement d’oreille) permanents ou intermittents. Ce phénomène est dû au vieillissement du système auditif et en particulier à celui des cellules sensorielles de l’oreille interne. Avec l’âge le tympan devient plus mince, la chaîne des osselets se rigidifie et les cellules ciliées de la cochlée disparaissent peu à peu. Principale cause de surdité chez l'homme, elle entraîne une chute sélective de l’audition dans les fréquences aiguës, celles qui sont le plus utilisées pour la compréhension de la parole.

Quels sont les principaux symptômes ?

Le principal symptôme est l’apparition de difficultés de compréhension, tout d’abord dans les milieux bruyants puis, au fur et à mesure que la presbyacousie évolue, dans des ambiances de plus en plus calmes. Le déficit est également souvent ressenti devant la télévision, qui devient plus difficile à comprendre.

La compréhension de la parole est plus ou mois difficile en fonction de trois facteurs :

- le timbre de la voix de l’interlocuteur : les voix aiguës (particulièrement les voix de femmes) sont plus difficilement audibles,

- l’intensité: les voix chuchotées sont plus difficiles à comprendre,- le débit de la parole : les personnes parlant vite sont moins bien audibles.

Bien souvent, cette perte auditive se traduit par un sentiment d’isolement et de désociabilisation. La plupart du temps progressif, ce sentiment n’est pas toujours conscient : la personne presbyacousique ne se rend pas toujours compte qu’il est de son fait. Prendre conscience d’une déficience auditive n’est pas toujours facile car celle-ci survient la plupart du temps de manière très progressive. De plus, on s’habitue peu à peu et à ne plus percevoir une partie des sons, à augmenter inconsciemment le volume du téléviseur...

Reconnaître les signes qui ne trompent pas... La presbyacousie commence généralement par l’impression de mal comprendre certains mots. Suivre une conversation en milieu bruyant devient difficile et fatiguant, certains bruits inaudibles (chants d’oiseaux, sonneries), d’autres insupportables (cris d’enfants, mobylettes). De plus, la personne fait souvent répéter ses interlocuteurs.

Qui est touché?

La presbyacousie touche les personnes à des degrés et à des âges divers. C’est à partir de 25/30 ans que débute la dégradation progressive de l’audition. Mais celle-ci ne devient sensible et donc gênante qu’à l’âge de 55 ans environ. Son évolution varie selon les individus, selon certainement des facteurs héréditaires, nutritionnels, vasculaires... Les traumatismes cumulés au cours de la vie ont sans doute une importante part de responsabilité dans l'apparition de ces surdités observées. Plus de 36% des personnes âgées de plus de 65 ans ont des troubles auditifs suffisants pour entraîner une gêne sociale.Et, 2/3 des personnes de plus de 65 ans souffrent de presbyacousie, même si 40 % des malentendants ont moins de 55 ans.

La presbyacousie concerne tous les âges* :
6% chez les 15-24 ans,
9% dans la tranche des 20-34 ans et
18% dans celle des 35-44 ans.
(*parmi les personnes souffrant de presbyacousie)

presbyacousie par tranche d’âge

Importance de l’appareillage auditif précoce:

Dès que la presbyacousie constitue une gêne sociale importante, il est vivement recommandé de porter des aides auditives. L’aide auditive va réduire les problèmes de communication liés à une audition insuffisante, pourvu que la prise en charge soit précoce.

« Une personne malentendante doit être appareillée », si possible précocement, souligne Pr. Lionel Collet, directeur du Laboratoire neurosciences et systèmes sensoriels (CNRS/université de Lyon).

Lorsque des personnes perdent des capacités auditives, leur cerveau « se réorganise » pour compenser ce handicap, explique-t-il. Une personne malentendante tend donc à renforcer sa perception sur les dernières fréquences hautes qu’elle saisit encore. Porter un appareil auditif permet d’inverser ce processus et de « normaliser la discrimination (distinction) des fréquences ». Cette normalisation se manifeste par une meilleure compréhension de la parole dans un environnement bruyant. Elle est d’autant plus rapide que la prise en charge est précoce, d’où l’intérêt d’un appareillage dès que les capacités auditives baissent. Enfin, être appareillé le plus tôt possible évite de s’habituer à moins bien entendre !

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 00:06

Pas moins de trois études indiquent que le folate peut être bénéfique à la capacité auditive. Selon une étude réalisée en Australie, des niveaux bas de folate dans le sang sont associés à une augmentation de risque de déficience auditive de 35%. Le folate est la source naturelle de la vitamine B9. L’étude renforce les liens qui existent entre la vitamine V et l’audition.

Les chercheurs de l’Université de Sydney ont examiné les niveaux de folate dans le sang, la vitamine B12 ainsi que l’homocystéine en les corrélant avec les risques de sénescence auditive. Les donnés montrent que les niveaux de folate de moins de 11 nanomoles par litre étaient associés à une augmentation de risque de sénescence auditive de 34%. De plus, les niveaux d’homocystéine de plus de 20 micromoles par litre étaient associés à une augmentation de 64 % de la déficience auditive. L’étude est basée sur une population de 2.956 personnes âgées de plus de 50 ans.

Autres sondages:

 Ceci n’est pas la première fois que la vitamine B est associée à la prévention de la déficience auditive. En 2009, lors de l’Assemblée Générale de la « American Academy of Otolaryngology-Head and Neck Surgery Foundation (AAO-HNSF) » à San Diego, des chercheurs de Boston ont révélé que les hommes de plus de 60 ans qui ont un niveau élevé de folate par la nourriture ou complément montraient une diminution de 20% de risque de développement de déficience auditive. L’étude indique également qu’une augmentation d’antioxydants n’a aucune influence sur le développement de la déficience auditive. En 2007, des scientifiques de l’Université de Wageningen ont démontré que les acides foliques retardaient la sénescence auditive aux basses fréquences dans une étude réalisée sur 728 hommes et femmes âgés de 50 à 70 ans.

Même si les données australiennes démontrent une corrélation élevée, ceci ne prouve pas que les niveaux élevé de folate puissent réduire la sénescence auditive. En effet, les chercheurs déclarent : « des études détaillées sont nécessaires afin de pouvoir mieux juger ces associations. »

Dans de nombreux légumes:

Les aliments à contenu élevé de folate sont les légumes à feuilles tels que les épinards, asperges, laitues poix frais ou secs, céréales, graines et certains autres aliments. La levure boulangère, le foie et les produits dérivés du foie contiennent également du folate. Il est donc possible d’assimiler du folate par un régime alimentaire approprié.

Le folate est particulièrement important lors des périodes de division et de croissance des cellules. Les enfants et les adultes ont besoin d’acide folique afin de produire de globules rouges sains et prévenir l’anémie. Le folate et l’acide folique dérivent leur nom du mot latin folium qui signifie feuille.

 

Sources: Journal of Nutrition

Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 20:12
baha-bone-conduction-traditionnelle.jpgbaha-implant-auditif-cicatrice-operation.jpgLes personnes atteintes d'une déficience auditive connaissent des difficultés dans tous les aspects importants de la vie quotidienne. Les aides auditives en conduction aérienne constituent une solution satisfaisante dans de nombreux cas mais ne conviennent pas à tous les types de perte auditive. La transmission en conduction osseuse directe et le système Baha® offrent une alternative à de nombreux patients.
baha-appareil-auditif-ancrage-osseux.jpg baha-bp100-prothese-auditive-implantable-ancrage-osseux.jpg

Cochlear, le leader mondial de solutions auditives implantables, apporte l’audition à des patients plus nombreux que jamais. Notre implant à conduction osseuse, le système Baha®, apporte une aide aux personnes souffrant d’une perte auditive de transmission, d’une perte d’audition mixte ainsi que de surdité unilatérale (Single Sided Deafness, SSD™). Le système Baha est une solution novatrice qui ajoute du son à la vie. 
La gamme des processeurs externes Baha offre l’audition aux personnes qui, pour une raison quelconque, ne peuvent ou ne veulent pas utiliser la technologie traditionnelle des prothèses auditives.
 

Qu'est-ce qu'une Baha?
Le système Baha ® utilise la conduction osseuse directe, méthode dans laquelle l’os agit comme une passerelle permettant au son d’accéder à l’oreille interne (cochlée) – sans passer par le canal auditif ni l’oreille moyenne. Le système Baha est conçu pour aider à améliorer l’audition des personnes dont le canal auditif et/ou l’oreille moyenne ne fonctionnent pas normalement en raison d’une perte auditive de transmission ou d’une perte mixte; ou encore dans le cas d’une Surdité Unilatérale, SSD™ (fonctionnement d’une seule cochlée). la Baha est une alternative aux lunettes à conduction osseuse.

Le système est fondé sur le principe de l’ostéo-intégration dans lequel l’implant en titane est intégré aux tissus vivants.

Implant en titane  L’implant qui est placé dans l’os crânien derrière l’oreille est en titane et mesure trois ou quatre millimètres.

photo-implant-baha.gif

Derrière l'oreille, le pilier se fixe à la fixture et sert de connexion directe entre l’appareil auditif et la fixture.

Le processeur externe se place dans un point d’appui transcutané se trouvant derrière l’oreille. Le processeur s’emboîte dans le point d’appui et reçoit le son. Il le transmet à l’os crânien par l’intermédiaire de l’implant.

Les avantages à utiliser une prothèse Baha?
La qualité sonore est bien meilleure que celle permise par les vibrateurs osseux et l’ aide auditive Baha ® est confortable et discrète. 

La mise en place et le retrait de l’appareil auditif est très simple. L’appareil auditif est doté d’un système de fixation bouton-pression, conçu pour s'enclencher dans le pilier et maintenir l’appareil auditif fermement en place.

En quoi le système Baha est il différent?
Le son nous parvient de deux manières: par conduction aérienne via le conduit auditif, le tympan et les osselets et par conduction osseuse quand le son est transmis directement à travers la mâchoire et l'os crânien évitant l'oreille externe et l'oreille moyenne.

Dans la plupart des cas, les personnes atteintes d'une perte auditive sont équipées d'aides auditives en conduction aérienne placées à l'intérieur du conduit auditif derrière l'oreille. Cependant, certaines personnes atteintes de surdité ne peuvent profiter des avantages de ce type d'appareil. Elles peuvent présenter une affection congénitale, par exemple une atrésie, ce qui implique l'absence d'un conduit auditif dans lequel placer l'aide auditive.


Solutions traditionnelles:
baha-bone-conduction-traditionnelle.jpg

Le système Baha ® fonctionne selon une approche complètement différente de la conduction osseuse. Les vibrateurs osseux classiques sont transcutanés et fonctionnent en exerçant une pression contre le crâne; le système Baha utilise une méthode percutanée. 

Une petite fixture en titane est implantée dans le crâne derrière l'oreille où elle s'intègre dans l'os vivant. Un pilier est attaché à la fixture et un appareil auditif est mis en place. L’appareil auditif peut être porté ou retiré à tout moment. La procédure chirurgicale est mineure et peut, dans la plupart des cas, être réalisée sous anesthésie locale.

Surdité unilatérale:

Chaque année, des milliers de personnes sont victimes de cophoses unilatérales en raison d’une surdité subite causée par des infections virales, maladie de Ménière, traumatismes, rougeole, varicelle, ou suite à une intervention chirurgicale telle que l’opération d’un neurinome de l'acoustique. La plupart des personnes affectées par une forme de SSD n’ont aucun choix ni aucune solution adéquate à leur disposition pour leur venir en aide. Jusqu’à présent, la seule solution possible était une prothèse auditive CROS (acheminement contralatéral du signal) traditionnelle. Ce système est limité, du point de vue de la performance et de la manipulation, et l’aspect esthétique n’est pas satisfaisant. La plupart des personnes auxquelles on propose une prothèse CROS ne l’utilisent pas. La Baha est une alternative.

source: www.cochlear.fr
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 13:24

Le groupe William Demant investit un nouveau secteur en se dotant d'une nouvelle filiale, Oticon Medical, dédiée au développement et à la commercialisation des solutions auditives à ancrage osseux. Ce faisant, le fabricant danois met le pied sur un secteur sous-représenté en France comme ailleurs quoiqu'en forte croissance mondiale (plus de 20 % annuel ces dix dernières années), avec un potentiel d'évolution considérable. Estimé en 2008 à 50 000 porteurs, il n'en recèle pas moins l'attrait d'un potentiel évalué à 2 millions de patients dans le monde.

Oticon Medical, dont le siège social est situé à Göteborg en Suède, est l'aboutissement de plusieurs années de travail. Il combine l'expérience centenaire d'Oticon en matière de technologie auditive avec les techniques les plus avancées en termes de systèmes auditifs à ancrage osseux. Oticon Medical offre aujourd'hui un système, Ponto, décliné en deux versions, Ponto et Ponto Pro, bénéficiant de la plate-forme de dernière génération des aides auditives Oticon, Rise, et d'un logiciel spécifique de programmation, Genie Medical. Les principes chirurgicaux reposent sur le système Brånemark, la référence en implantologie.

Le système Ponto s'adresse aux patients souffrant de surdité de transmission ou de surdité mixte, de cophose ou sub-cophose unilatérale. Dans ce cas, le système Ponto placé du côté sourd capte le son et le transmet à la cochlée fonctionnelle du côté opposé. Il est également prescrit aux personnes souffrant d'otorrhées chroniques de l'oreille.

Déjà lancé aux USA, au Royaume-Uni et en Hollande, Oticon Medical fait ses débuts officiels en en Allemagne, en France et en Pologne. Pour l'Hexagone, l'organisation a été confiée à Bertrand Valentin, nommé directeur commercial et qui bénéficie d'une solide expérience dans ce domaine. Ce dernier a contribué à la diffusion de ces solutions auditives en France dès 1995.

oticon-medical.jpg

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:29
La surdité se caractérise par une diminution permanente ou provisoire des facultés auditives. En fonction du type de lésion et notamment de la localisation de la déficience, on peut classer les surdités en quatre catégories:
  • La surdité de transmission qui résulte d’une atteinte de l’oreille externe ou moyenne et est facilement appareillable.

Ce type de surdité touchant l’oreille externe ou moyenne provient d’une atteinte du conduit auditif, du tympan ou des osselets. Elle survient lorsqu’il y a entrave à la transmission des ondes sonores vers l’oreille interne par des lésions, un mauvais fonctionnement du tympan ou des osselets (à la suite d'otites ou d'un traumatisme, par exemple), voire par un simple bouchon de cérumen dans le conduit auditif externe. Il s’agit d’un trouble le plus souvent d’origine mécanique et parfois infectieux.

Quelles sont les causes?

 Les otites sont les causes les plus courantes de ces surdités. Elles interviennent soit de manière ponctuelle (présence de liquide dans la caisse du tympan), soit de façon plus persistante. C’est le cas des otites chroniques qui peuvent déclencher la destruction des osselets. D’autres pathologies plus spécifiques induisent ce type de surdités, comme l’otospongiose (blocage de l’étrier) ou le cholestéatome.

Quelles sont les conséquences auditives ?

La perte auditive affecte généralement les fréquences graves et n’est jamais totale. Très vite, la personne ressent une baisse de l’intensité sonore. Pourtant, elle perçoit sa voix normalement. La compréhension de la parole, la qualité et la finesse du son restent souvent préservées. Des traitements médicaux sont envisageables. Ces surdités sont bien souvent faciles à résorber (bouchon, otite) ou opérables (reconstruction du tympan, des osselets...), d’où l’importance de consulter rapidement un médecin ORL. En outre, elles ne s’accompagnent pas de distorsions c'est-à-dire de déformation des sons et donnent de très bons résultats dans le cadre d’appareillages auditifs.

  • La surdité de perception résultant d’une atteinte de l’oreille interne qui est appareillable:

On désigne ainsi toute baisse auditive liée à une atteinte de l’oreille interne ou des voies nerveuse situées en arrière de la cochlée. C’est la partie sensorielle de l’audition qui est touchée. La surdité de perception se situe ainsi au niveau de la transmission nerveuse (et non mécanique) des sons. Le message est alors mal codé par l’oreille soit au niveau de l’oreille interne, soit au niveau du nerf auditif, soit au niveau du cortex cérébral, et les informations sonores mal transmises au cerveau.

Quelles sont les causes?

 Ce type de perte auditive peut avoir de nombreuses causes: la presbyacousie, un traumatisme sonore du à une exposition au bruit, un traumatisme crânien, une surdité héréditaire, une surdité congénitale, une intoxication médicamenteuse, une infection, une surdité brusque, etc...

Quelles sont les conséquences auditives ?

La surdité de perception affecte généralement les fréquences aiguës. De plus, la déformation atteint autant les sons externes que la propre voix du malentendant qui se met à parler plus fort.Ce type de surdité peut être total et des difficultés de compréhension se manifestent rapidement. Occasionnellement, certaines de ces pathologies provoquent des distorsions, c'est-à-dire des déformations du son, qui s’ajoutent aux troubles auditifs rendant la compréhension encore plus difficile. Enfin, la présence d’acouphènes est fréquente. Souvent irréversibles, les surdités de perception peuvent parfois être endiguées par certains traitements et des interventions. Les appareils de correction auditive sont bien souvent l’unique solution efficace pour compenser cette déficience auditive.

  • La surdité mixte, combinaison des deux précédentes déficiences:

Ce type de surdité combine surdité de transmission et surdité de perception. Fréquente, elle associe un obstacle à la transmission des sons, à une atteinte plus ou moins importante de l’oreille interne. Une infection chronique qui a détruit le tympan et les osselets, et a, en même temps, altéré les liquides de l’oreille interne, en est un exemple. L’appareillage est la solution la plus courante pour traiter une surdité mixte. 

  • La surdité brusque:

Il s’agit d’une perte auditive qui apparaît souvent sans cause véritable. Heureusement rare, elle peut survenir à tout âge et doit faire l’objet d’une prise en charge médicale immédiate pour ne pas devenir irréversible. Troubles vasculaires, infections virales, traumatismes crâniens, accidents de plongée sous-marine sont autant de causes pouvant provoquer des surdités brusques. Il existe également des surdités nerveuses. Rares, elles proviennent d’une atteinte nerveuse et sont parfois appareillables ou opérables.

 

Hypoacousie et hyperacousie:

L’hypoacousie est synonyme de perte auditive (on parle souvent de « surdité »). L’hyperacousie est un trouble auditif peu fréquent qui survient parfois à la suite d’un traumatisme sonore (exposition à un son d’intensité et de durée trop fortes). Les personnes « hyperacousiques » entendent les sons à un niveau assez faible alors qu’un son d’intensité moyenne va leur sembler trop fort, voire douloureux.

 

schema-d-une-oreille.jpg



 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 13:15

La déficience auditive ou malentendance se caractérise par la perte auditive. Il s’agit de la différence entre le niveau sonore minimum perçu par une personne non malentendante (seuil d’audition normal) et le niveau minimal perçu par la personne considérée.

Le degré d'une perte auditive varie d'une personne à l'autre. Différents degrés de perte auditive s'échelonnent entre les deux extrêmes de l'audition, bien entendre et ne rien entendre.
On utilise les termes de «légère», «moyenne», «sévère» et «profonde» pour qualifier le degré d'une perte auditive. La plupart des pertes auditives sont légères à moyennes.
 
Les chiffres montrent qu'un européen sur sept ne dispose pas de toutes ses capacités auditives et qu'un sur dix entend si mal qu'une aide auditive devrait l'aider.
Des études (rapport de Maastricht sur la déficience auditive, 1999) soulignent également le fait que seule une minorité moins de 14% dans l'union européenne des malentendants pouvant bénéficier d'une aide auditive se font effectivement appareiller.

A quoi correspondent les degrés d'une perte auditive ?

- Perte auditive légère (perte de 20 à 40 dB) :
incapacité d'entendre les sons faibles, difficultés pour comprendre clairement dans des milieux bruyants.
- Perte auditive moyenne (perte de 40 à 70 dB) :
incapacité d'entendre les sons faibles et moyennement forts, très grandes difficultés de compréhension de la parole, en particulier en milieu bruyant.
- Perte auditive sévère (perte de 70 à 90 dB) :
certains sons forts restent audibles, mais la communication est impossible sans aide auditive.
- Perte auditive profonde (perte de 90 dB et plus) :
Certains sons extrêmement forts restent audibles, mais la communication est impossible sans aide auditive.
Comment mesurer la perte auditive ?
Il suffit de réaliser une audiométrie. Cet examen permet de réaliser un audiogramme, qui est une représentation graphique des capacités auditives. Le test se déroule dans une cabine insonorisée afin de s'isoler des bruits ambiants. Un casque est alors placé sur vos oreilles.
La fréquence se mesure en Hertz et se perçoit en tonalité. L'intensité se mesure en Décibel et se perçoit en volume.
Pour réaliser ce test, on utilise un audiomètre, qui génère des fréquences à différentes intensités. Le test est effectué séparément pour chacune des deux oreilles. Leur intensité diminue progressivement jusqu'à ce que vous ne puissiez plus l'entendre : c'est votre seuil d'audition, représenté par un point sur l'audiogramme.
Les points relevés représentent donc les seuils de perception minimum pour chaque fréquence. La courbe reliant chacun de ces points est la représentation graphique de votre perte auditive et se mesure entre 250 et 8 000 Hz. C'est la bande de fréquence caractéristique de la parole humaine.
Les points relevés représentent le seuil de perception minimum pour chaque fréquence.
audiometre-AC40.jpg

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 19:38

Les chercheurs de l’université de Floride et de l’Université de Wisconsin ont découvert que la protéine Bak peut être en partie responsable de 50% de cas de surdité chez les personnes de plus de 65 ans.

Des millions de petites cellules sensorielles dans l’oreille interne vous permettent d’entendre. La sénescence auditive signifie l’extinction de certaines de ces cellules ciliées, nerfs et cellules membranaires. Etant donné que les cellules sensorielles et les cellules nerveuses ne se régénèrent pas chez les humains, leur disparition entraîne une déficience auditive permanente.

Les chercheurs en Amérique ont maintenant, avec l’aide de la recherche sur les souris, trouvé que les cellules sensorielles peuvent être détruites si la membrane mitochondriale qui protège les cellules est détruite. La protéine Bak en est la cause si sa présence est trop importante. Les protéines peuvent pénétrer dans les cellules et les décomposer, ce qui entraîne leur extinction. La protéine Bak est principalement amenée par un stress oxydant et son niveau augmente avec l’âge.

Donc, si le stress oxydatif entraîne des lésions et l’extinction des cellules liées à l’audition, augmenter les défenses antioxydants de la mitochondrie devrait réduire les lésions, déclare Jinze Xu, Phd parmi les chercheurs de l’étude. 

Les études sur les souris montrent que les souris âgées sans la protéine Bak ont la même capacité auditive que les jeunes souris.

Il est estimé qu’environ 28 millions d’Américains seront touchés par cette condition d’ici à 2030.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 13:44

Une équipe de chercheurs a trouvé le moyen de réduire les gênes dues à l'acouphène, qui provoque des nuisances sonores chez ceux qui en sont atteints.

L'acouphène est le cauchemar quotidien des milllions de personnes qui en sont atteintes. Ce mal est caractérisé par des nuisances sonores internes à l'organisme comme des bourdonnements ou des sifflements persistants dans l'oreille. Mais une équipe de chercheurs américains a peut-être trouvé la solution pour faire cesser tout cela et enfin permettre à ces personnes de profiter du silence... Le traitement, qui consiste en une stimulation du nerf pneumogastrique, ou nerf vague, associée à une exposition à une gamme de sons de différentes fréquences durant des périodes prolongées, serait d'une redoutable efficacité pour lutter contre ce mal. Les tests qui ont été menés sur des rats auxquels les chercheurs avaient induit des acouphènes se sont en tout cas montrés très concluants...

En quoi la stimulation de ce gros nerf joue-t-elle sur la diminution des acouphènes ? Les auteurs de l'étude ont expliqué à la revue britannique Nature que cela semble corriger les perturbations des zones du cerveau qui interprètent les sons. "Nous pensons que la partie du cerveau qui traite les sons, le cortex auditif, utilise un trop grand nombre de neurones, les cellules nerveuses, pour certaines fréquences et le système se dérègle. Parce qu'il y a beaucoup trop de neurones traitant les mêmes fréquences de son, ils sont suractivés bien au-delà de la normale", explique ainsi Michael Kilgard, professeur adjoint de sciences cérébrales à l'Université du Texas, co-auteur de ces travaux. Stimuler le nerf reviendrait presque à appuyer sur un bouton pour reprogrammer le cerveau. "Cette méthode peu envahissante permet de manipuler avec une grande précision les circuits du cerveau, ce qui ne peut être fait avec des médicaments. Associer des tonalités de sons avec la stimulation du nerf pneumogastrique fournit cette précision en rétablissant le fonctionnement normal de ces circuits cérébraux endommagés", note de son côté Navzer Engineer de l'Université du Texas et directeur des études cliniques de la firme MicroTransponde, principal auteur de cette étude. Les premiers essais cliniques de ce traitement, qui consistera en la pose d'une électrode dans le cou et la stimulation à l'aide d'une gamme de sons, commenceront en Europe dans les prochains mois.   

source: maxiscience

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 13:34
8 % des français sont concernés par la malentendance soit 5 millions de personnes dont 2 millions ont moins de 55 ans.
15 % seulement des français concernés portent un appareillage auditif.
7 millions de français vivent dans des zones de bruit excessif, comme les abords d'autoroutes ou d'aéroports. Pour la moitié des français, la nuisance numéro 1 est le bruit.
1 français sur 2 ne fait jamais évaluer son audition.
80 % des appareillages auditifs ont pour cause la presbyacousie.
1 enfant sur 1000 et 1 adulte sur 10 sont touchés par des troubles de l'audition.
38 % des personnes qui consultent le font suite aux pressions de leurs proches.
30 000 à 50 000 jeunes et adolescents présentent des altérations graves ou sévères du système auditif.
1ère cause de réforme au service militaire : la déficience auditive.
2 500 000 personnes de tout âge souffrent d'acouphènes (sifflement ou bourdonnement) et près de 4 millions en ont ressentis un jour ou l'autre.
Une personne soumise à un bruit de 100 dB durant 40 heures par semaine, pendant 20 ans a une probabilité de perte auditive de 48 %.
250 000 personnes, c'est le nombre de Parisiens réveillés par le bruit d'une moto traversant la ville en pleine nuit.
46 % des motards sont atteints de troubles auditifs.
Plus de 130 médicaments ont été reconnus potentiellement ototoxiques.
1000 plaintes sont déposées chaque année pour des bruits de voisinage.
Parmi les Français malentendants en France :
55 % révèlent une surdité légère (perte d'audition de 20 dB à 40 dB).
33 % sont atteints de surdité moyenne (perte d'audition de 40 dB à 70 dB).
9 % présentent une surdité sévère (perte d'audition de 70 dB à 90 dB).
3 % sont sourds profonds (perte d'audition de plus de 90 dB).
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 00:02

WIDEX lance WIDEX BABY™440, une nouvelle aide auditive conçue  pour répondre aux besoins uniques des bébés. Outre le fait qu’elle soit l’une des plus petites aides auditives au monde, WIDEX BABY™440 offre une qualité de son optimisée, essentielle au développement du langage oral des bébés.

Il permet une amplification des fréquences aiguës au-delà de 10 kHz, ce qui dépasse celle de la plupart des aides auditives traditionnelles. Cela permet aux bébés de percevoir les composantes aiguës fondamentales de la parole, pour qu’ils développent au mieux  leur langage oral.

WIDEX BABY™440 possède également toute une gamme de fonctionnalités conçues exclusivement pour les bébés. Un dôme variable évite de réaliser de nouveaux embouts au fur et à mesure que l’anatomie de l’oreille change. Des innovations telles que l’ancre souple pour maintenir l’aide auditive en place et le fil de rétention pour éviter que le bébé ne perde son aide auditive font de WIDEX BABY™440 un choix parfait.

Selon le chef de projet, Lars Baekgaard, WIDEX BABY™440 est un ajout précieux à la gamme des aides auditives Widex. “Notre mission est d’offrir des solutions qui permettent aux personnes malentendantes de communiquer sur un pied d’égalité avec les personnes normo-entendantes. Cela vaut également pour les tout petits.”

En tant que petit contour avec écouteur déporté, sa taille extrêmement petite en fait une aide auditive facile et agréable à porter toute la journée. La large bande passante permet d’entendre les sons de fréquences aiguës.

WIDEX BABY™440 est le premier contour avec écouteur déporté pour bébés à adaptation immédiate pouvant être programmé rapidement et précisément par les audioprothésistes. Sa construction ne peut être falsifiée et elle possède également des fonctionnalités de sécurité novatrices qui en font une aide auditive sûre à porter pour les bébés. Fabriquée en matériaux souples et flexibles, elle convient parfaitement aux  petites oreilles sensibles des bébés.

appareil-auditif-widex-baby-440.png

Source: communiqué de presse Widex

Partager cet article
Repost0

>> Commande de Piles <<

>>> Piles - Cliquez-ici <<<

 

Seine-et-Marne - 77

 

 

Coulommiers

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 77 (Seine-et-Marne)

11, place du Marché

77120 Coulommiers

Tel: 01 64 04 29 12

 

 

Lieusaint - Pôle Médical de Sénart

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 77 (Seine-et-Marne)

Pôle Médical de Sénart
18, Trait d’Union

77127 Lieusaint

Tel: 01 81 14 18 05

 

 

Lognes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 77 (Seine-et-Marne)

7 Esplanade des Droits de l'Homme

77185 Lognes

Tel: 01 60 08 46 32

 

Montévrain

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 77 (Seine-et-Marne)

19 route de Provins, Centre Médical de Montévrain

77144 Montévrain

Tel: 01 56 49 00 34

 

 

Yvelines - 78

 

Chatou

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 78 (Yvelines)

3 Avenue d'Aligre

78400 Chatou

Tel : 01 61 04 15 00

 

Essonne - 91

 

Athis-Mons

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

46 Avenue François Mitterrand-RN7 

91200 Athis-Mons

Tel: 01 60 48 79 79 ‎

 

Brunoy

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 Place de la Mairie 

91800 Brunoy

Tel: 01 60 46 18 18

 

Draveil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

115 avenue Henri Barbusse

91210 Draveil

Tel: 01 69 00 80 08

 

Corbeil-Essonnes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 rue de Paris

91100 Corbeil-Essonnes

Tel: 01 60 88 15 07

 

La Ville-du-Bois

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

Centre Commercial Carrefour
5 rue de la Croix Saint-Jacques

91620 La ville-du-Bois

Tel: 01 69 63 88 26

 

Longjumeau

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

133 Rue du Président François Mitterrand

91160 Longjumeau

Tel: 01 69 10 00 24 ‎

 

Milly-La-Forêt

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

ZAC du Chênet

91490 Milly-La-Forêt

Tel: 01 60 75 46 41

 

Orsay - Laboratoire de l'Audition

Laboratoire de l'Audition, audioprothésiste 91 (Essonne)

23 Rue de Paris

91400 Orsay

Tel: 01 69 28 18 17

 

Ris-Orangis

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 bis route de Grigny

91130 Ris-Orangis

Tel: 01 69 43 00 11

 

Sainte Geneviève des Bois

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 avenue Gabriel Péri

91700 Sainte Geneviève des Bois

Tel: 01 60 16 72 54

Savigny Sur Orge

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

203 Boulevard Aristide Briand

91600 Savigny Sur Orge

Tel: 01 69 40 25 40

 

Hauts de Seine - 92

 

Antony

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

80 Avenue de la Division Leclerc-RN20

92160 Antony

Tel: 01 46 68 07 08 ‎

 

Bourg-La-Reine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

109 Avenue du Général Leclerc

92340 Bourg-La-Reine

Tel: 01 41 36 00 40

 

Clamart

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

97 avenue Jean Jaurès

92140 Clamart

Tel : 01 47 36 30 32

 

Issy-les-Moulineaux

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

12 boulevard Voltaire

92130 Issy-les-Moulineaux

Tel : 01 41 08 06 06

 

Levallois-Perret

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

76 rue du Président Wilson

92300 Levallois-Perret

Tel : 01 41 27 01 00

 

Montrouge

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

74 Avenue Henri Ginoux

92120 Montrouge

Tel : 01 46 21 48 84

 

 

Neuilly

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

56 avenue du Roule

92200 Neuilly-sur-Seine

Tel : 01 47 38 06 09

 

Suresnes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

45 rue des Bourets

92150 Suresnes

Tel : 01 47 72 87 34

 

Seine-Saint-Denis - 93

 

Le Blanc Mesnil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 93 (Seine-Saint-Denis)

65 avenue Henri Barbusse

93340 Le Blanc Mesnil

Tel : 01 41 59 29 47

 

 

Le Raincy

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 93 (Seine-Saint-Denis)

60 Avenue de la Résistance

93340 Le Raincy

Tel : 01 56 49 00 34

 

Val de Marne - 94

 

Bry-sur-Marne

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

56 Grande rue Charles de Gaulle

94360 Bry-sur-Marne

Tel: 01 45 16 16 00

 

 

Champigny

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

37 rue Jean Jaures

94500 Champigny

Tel : 01 47 06 92 24

 

Choisy-Le-Roi

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

12 rue Louise Michel

94600 Choisy-Le-Roi

Tel : 01 48 52 32 62

 

Créteil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

39 rue du General Leclerc 

94000 Créteil

Tel: 01 48 99 09 04 ‎

 

Ivry-sur-Seine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

59 avenue Danielle Casanova

94200 Ivry-sur-Seine

Tel: 01 46 82 16 81

 

Le Perreux-sur-Marne

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

118 avenue du Général de Gaulle

94170 Le Perreux-sur-Marne

Tel: 01 48 72 40 00

 

 

Le Plessis-Trévise

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

7 bis avenue Ardouin

94420 Le Plessis-Trévise

Tel: 01 49 82 91 59

 

Saint-Maur-des-Fossés

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

9 avenue de la République

94100 Saint-Maur-des-Fossés

Tel: 01 48 75 12 64

 

Villejuif

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

122 Rue Jean Jaurès

94800 Villejuif

Tel: 01 53 14 01 69 ‎

 

Vincennes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

13 avenue du Château

94300 Vincennes

Tel: 09 83 20 81 60

 

Vitry-sur-Seine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

32 Avenue Paul Vaillant-Couturier

94400 Vitry-sur-Seine

Tel: 01 46 82 16 81 ‎

 

Rechercher

Lyric de Phonak

hand lyric

Liens