Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 23:16

Quels mécanismes régissent la perception de la parole chez les personnes sourdes portant un implant cochléaire? 
Pour répondre à cette question, Pascal Barone, Olivier Deguine (1) et leur équipe ont engagé une étude sur cent patients sourds et implantés cochléaires. Fruits d'une étroite collaboration entre le Centre de recherche cerveau et cognition (CERCO, CNRS / Université Toulouse 3) et le service ORL de l'hôpital Purpan à Toulouse, ces travaux révèlent de meilleures aptitudes de fusion visuelles et auditives chez les patients sourds implantés par rapport aux "normo-entendants". Publiés le 2 avril dans la revue PNAS, ces résultats suggèrent, entre autres, de privilégier les interactions audiovisuelles lors de la rééducation orthophonique des sujets implantés.

Nul doute que la parole est une activité fondamentalement audiovisuelle. Prenons le cas d'une personne avec une audition normale : parfois, en milieu bruyant par exemple, celle-ci s'appuie sur les informations véhiculées par les mouvements des lèvres du locuteur afin de compléter et corriger ce qu'elle peut avoir mal entendu. On parle alors de lecture labiale. Or, seules les informations visuelles sont accessibles aux personnes sourdes qui développent des stratégies de compensation, notamment basées sur la lecture labiale.

À l'heure actuelle, l'implantation cochléaire constitue l'un des traitements les plus efficaces pour sortir du monde du silence. Elle engendre, même après une surdité profonde, une récupération des capacités auditives et permet d'entendre des phrases compréhensibles, certes avec plus ou moins de facilité. Toutefois, les mécanismes perceptifs et neuronaux à l'œuvre lors de cette récupération demeurent jusqu'à présent méconnus.

En s'intéressant ainsi aux mécanismes de perception de la parole chez des patients sourds post-linguaux (2) portant un implant cochléaire (3), Pascal Barone et son équipe toulousaine ont réalisé un suivi des mécanismes d'intégration audiovisuelle de la parole auprès d'une centaine de sujets. Leur principal objectif consistait à mieux comprendre l'importance respective de l'information visuelle et de l'information auditive chez un patient implanté, visant, in fine, à une adaptation cohérente des méthodes de réhabilitation orthophonique (4) après implantation cochléaire.

Menée sur cent patients quelquefois implantés depuis 10 ans, l'étude a porté sur les capacités de reconnaissance des mots selon trois modalités, à savoir visuelle (lecture labiale), auditive (implant cochléaire) et visio-auditive. Premier résultat, la compréhension de la parole dans le cadre d'une stimulation acoustique (5) augmente rapidement durant les premiers mois, pour atteindre des niveaux stables et supérieurs à 80% après une année de stimulation. Ce qui prouve la réussite de l'implant pour retrouver l'intelligibilité de la parole. Second point important, les performances des porteurs d'implants en lecture labiale restent remarquablement élevées : 35% contre 9% pour les "normo-entendants". Ainsi, les personnes sourdes compensent bien leur déficit auditif par l'acquisition d'aptitudes visuelles sur-développées. Mais, le plus remarquable est la stabilité des performances de lecture labiale plusieurs années après la pose de l'implant, et ce malgré une forte récupération des fonctions auditives. De plus, la combinaison entre récupération auditive liée à l'implant et compensation par lecture labiale permet aux sujets implantés d'atteindre des scores de compréhension de la parole quasi-parfaits.

"Normo-entendants" et sourds implantés : des performances différentes
Approfondissant leur prospection, les chercheurs ont effectué les mêmes tests sur des personnes à l'audition normale chez lesquelles ils ont dégradé les informations auditives perçues, de manière à ce qu'elles soient d'une qualité appauvrie identique à celles des porteurs d'implant (6). Conformément à leurs hypothèses, les sujets sourds implantés obtiennent de meilleures performances audiovisuelles que les personnes normo-entendantes. Un résultat qui implique, chez les patients implantés, un développement particulier de leur capacité à intégrer la parole audiovisuelle, grâce auquel ils compensent en partie la déperdition d'informations sonores après traitement par implant cochléaire.

Sur le plan neuroscientifique, ces conclusions suggèrent, durant la première année post-implantatoire, une réorganisation des régions cérébrales impliquées dans la compréhension de la parole. Elles supposent également de renforcer les interactions audiovisuelles lors de la rééducation orthophonique des personnes implantées, en vue d'une récupération plus rapide de l'intelligibilité de la parole.

Notes :
(1) "Centre de recherche cerveau et cognition" (CERCO, CNRS / Université Toulouse 3).
(2) Il s'agit de personnes devenues sourdes après avoir appris à parler.
(3) Un implant cochléaire est une neuro-prothèse auditive, dont le rôle est de stimuler le nerf auditif afin de transmettre les informations sonores aux structures cérébrales sous la forme d'un message électrique. Il est constitué d'une partie externe qui capte les sons, avant de les transférer à une série d'électrodes implantées dans l'oreille interne. Certaines conditions sont nécessaires pour bénéficier de cette technologie qui n'est utilisée que lorsque l'appareillage "traditionnel" a atteint ses limites.
(4) La rééducation orthophonique permet à la personne implantée d'apprendre à écouter, décoder, comprendre et donner du sens aux différents sons du langage ou de la vie quotidienne qu'elle perçoit de façon distordue au travers de l'implant cochléaire.
(5) Il s'agit tout simplement de faire écouter aux patients des mots simples, et d'évaluer si le patient a bien compris le mot entendu.
(6) Cette dégradation est réalisée via une simulation informatique du traitement sonore, tel qu'il est effectué par l'implant cochléaire (vocodeur).

Source communiqué de presse CNRS 2007

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 13:42

Pour une vie active! Centra Active de SIEMENS
Ne vous laissez pas ralentir par une perte auditive. Profitez pleinement de la vie avec CENTRA™ Active.CENTRA Active est water resistant, rechargeable et pourvu des technologies les plus évoluées, le tout dans un boîtier discret et confortable. CENTRA Active accompagnera les plus exigeants dans toutes leurs activités. 
 
 
Confortable, discret et évolutif.
Siemens a développé CENTRA Active pour vous apporter une solution auditive confortable, performante et discrète. CENTRA Active est complètement automatique, vous n’avez aucun réglage manuel à effectuer. Son design unique, de petite taille, le rend facile à porter. Sa forme ergonomique permet une introduction optimale dans le conduit auditif et le rend quasiment invisible. L’essai et l’adaptation peuvent être réalisés en un seul rendez-vous. Les dômes CENTRA Active de Siemens, conçus pour éviter tout effet d’occlusion, existent en plusieurs tailles pour épouser toutes les formes de conduit auditif. Vous pouvez choisir parmi de nouvelles couleurs proches de votre teinte de cheveux et de peau. 
 
 
Water resistant grâce à la technologie AquaProtect™.
Avec CENTRA Active, vous profiterez pleinement de vos activités favorites en plein air comme le sport, la randonnée ou simplement une promenade pendant une journée ensoleillée, sans crainte que la transpiration et l’humidité n’endommagent vos aides auditives. Aucun souci avec CENTRA Active de Siemens. Cette solution auditive, unique et innovante, offre un niveau de protection contre la transpiration et l’humidité jamais atteint. Le protège micros clipsable avec membrane type GORE™ protège le microphone de l’humidité et autres impuretés. Les boîtiers CENTRA Active sont traités nanoProtect™, traitement de surface exclusif pour résister à la transpiration et à l’humidité. Grâce à la technologie C-Guard™, le dôme CENTRA Active bénéficie également d’une protection optimale contre l’humidité. La membrane C-Guard protège l’écouteur contre le cérumen et l’humidité. Aujourd’hui, Siemens est le seul à offrir autant de garanties pour protéger l’aide auditive.

 


   
 
Rechargeable.
La 1ère aide auditive avec 40 heures d’autonomie ! Plus besoin de changer les piles, CENTRA Active est rechargeable. Le chargeur CENTRA Active est esthétique et intelligent. Il suffit de mettre les aides auditives dans le chargeur (fonction arrêt automatique). Après seulement 5 heures de charge, le chargeur s’éteint automatiquement et les aides auditives sont prêtes à fonctionner pendant une journée entière. En outre, en ajoutant un sachet de silica gel dans la cavité du chargeur, il fait office de fonction asséchante. CENTRA Active fonctionne également avec des piles 13 standard.

 
 
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 22:37

PASSTOP S TIP

Passtop S tip Version standard du Passtop avec filtre acoustique. Permet une excellente perception de la parole et protège parfaitement l'audition. Tips silicone réutilisables et lavables.
 
PASSTOP C3 / CE
Passtop C3 / CE La discrétion du Passtop C3 n'altère en rien son efficacité. La performance de ses atténuations rivalise parfaitement avec celle d'autres protecteurs plus imposants. Egalement disponible en version C2 pour une atténuation modérée des fréquences graves et une excellente perception de la parole.
 
PASSTOP N3 / CE
Passtop N3 / CE La forme particulière du Passtop N permet de remarquables atténuations. Sa poignée proéminente assure une manipulation aisée et un entretien facilité.
 
PASSTOP T3 / CE
Passtop T3 / CE Particulièrement ergonomique, le Passtop T est un excellent compromis entre le Passtop C et le Passtop N. Sa méthode de fabrication lui confère une résistance tout à fait exceptionnelle, un confort unique et des atténuations remarquables.
 
PASSTOP N
Passtop N La forme particulière du Passtop N permet de remarquables atténuations. Sa poignée proéminente assure une manipulation aisée et un entretien facilité.
 
PASSTOP C
Passtop C Le Passtop C allie discétion et performance des atténuations. Sa petite taille et son positionnement dans l'oreille permettent aisément le port d'une cagoule ou d'un casque de chantier et l'utilisation d'un téléphone.
 
PASSTOP T
Passtop T Particulièrement ergonomique, le Passtop T est un excellent compromis entre le Passtop C et le Passtop N. Sa méthode de fabrication lui confère une résistance tout à fait exceptionnelle, un confort unique et des atténuations remarquables.

Tous ces articles sont disponibles sur http://www.mon-audition.fr
Partager cet article
Repost0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 22:48

Polémique autour de l'image du CNRS galvaudée par une publicité ENTENDRE!

Les recherches du Pr Lorenzi:

Certaines personnes entendent relativement bien les sons, mais éprouvent des difficultés à "extraire" des paroles "noyées" dans un bruit ambiant, selon Christian Lorenzi qui dirige le groupe de recherche CNRS/GRAEC (Groupement de recherche en audiologie expérimentale et clinique).

Dans le bruit de la vie quotidienne la parole, pour eux, devient "masquée", alors que dans le silence, ce phénomène ne se produit pas. Leur capacité de "démasquage de la parole dans le bruit" est altérée, a-t-il résumé lors d'une conférence de presse.

Une personne qui entend bien "comprend mieux en présence d'un bruit fluctuant", comme la parole humaine, qu'en présence d'un bruit constant (climatiseur, moteur en marche...). Elle est capable, dans un bruit ambiant de conversations, de "pêcher la parole" de son interlocuteur lors de brefs instants (millièmes de seconde) où le bruit ambiant descend (des "vallées" entre deux pics de bruit), et de reconstituer ainsi le message qu'on lui adresse, poursuit le Pr Lorenzi.

Certaines lésions de la cochlée (oreille interne) peuvent "réduire cette capacité à écouter dans les vallées du bruit", dit-il de façon imagée.

Les patients seraient incapables de percevoir une des composantes acoustiques de la parole, appelée "structure temporelle fine" qui correspond à des fluctuations très rapides du son (une fréquence de quelques centaines à quelques milliers de hertz). Ils ne percevraient que les fluctuations plus lentes (fréquence de quelques hertz) de "l'enveloppe temporelle" du signal sonore, selon une étude publiée en décembre dans la revue scientifique américaine PNAS par l'équipe du Pr Lorenzi.

Ces travaux ont permis la mise au point d'un nouveau test auditif, visant à déceler les difficultés de compréhension de la parole dans le bruit, y compris chez des patients ayant un audiogramme "normal" en cabine insonorisée, c'est-à-dire capables de percevoir des sons de faible intensité dans le silence.

Entendre exploite le test à des fins purement commerciales:

Ce test qui doit être mis à la disposition des médecins spécialistes ORL, sera également proposé gratuitement à partir de la mi-septembre dans les points de vente du réseau d'audioprothésistes Entendre, a précisé son président Romain Tudual.

Nous devons nous poser certaines questions!

1- Cette publicité ne met elle pas en cause l'independance de certains chercheurs du CNRS?

La recherche sur les mécanismes de l'audition avance et c'est encourageant. Cependant je trouve gênant que certains chercheurs, reconnus pour la qualité de leurs publications, s'associent sous couvert de leurs travaux à cette véritable campagne de publicité.

2- Ce test permettant de diagnostiquer des lésions de l'oreille interne doit il être fait par un médecin ORL ou par un audioprothésiste?

Le serieux des recherches du Pr Lorenzi ne pouvant être mis en doute, le test est bien à visée diagnostique. Or le diagnostic d'une pathologie voire d'une lésion de l'oreille est bien un acte médical du ressort d'un médecin ORL. Si Entendre veut s'affranchir du passage pa l'ORL, qu'ils en annoncent la couleur haut et fort!

3- L'interêt d'effectuer un tel test chez l'audioprothésiste?

Il est interessant de mesurer la capacité de perception des structure fines, mais ce test ne fait pas avancer la qualité de l'appareillage. Entendre va probablement essayer de convaincre les patients dont le test est positif de s'equiper à tout prix, alors qu'il n'y a que l'essai d'appareils qui permet d'évaluer le bénéfice apporté par l'appareillage. Retour à la case départ!

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 19:41

Prothèse implantable Carina
Cet appareil auditif entièrement implantable Carina™ se loge complètement sous la peau, sans élément dans le conduit auditif : il n’y aura donc aucun signe visible que l’on porte un appareil auditif. Ce nouvel appareil offre la même liberté et le même confort pour le système auditif, et peut être utilisé pour toutes les activités et dans tous les environnements normaux. Il permet de prendre des douches, de nager, de pratiquer des sports encore incompatibles avec le port d’appareils auditifs traditionnels.
L’appareil auditif entièrement implantable Carina™ se compose de quatre éléments principaux : l’implant, le système de programmation, le chargeur et la télécommande. L’implant de l’appareil Carina se compose de trois parties : une capsule renfermant les éléments électroniques, un microphone et un transducteur pour oreille moyenne.

 

 

Les sons sont captés par un microphone très sensible, amplifiés selon les besoins du porteur et transformés en signaux électriques qui sont transmis au transducteur par le câble. L’extrémité du transducteur Carina est montée dans l’anatomie de l’oreille moyenne. Le transducteur transforme les signaux électriques en mouvements mécaniques qui stimulent directement les osselets et permettent au porteur de percevoir les sons.

 

Le Système de programmation Otologics se compose du logiciel de réglage et de diagnostic, d'une bobine de radiofréquence qui se place par-dessus le site d'implantation et s'aimante sur le côté de la tête du porteur, et de l'interface de programmation NOAHlink™ qui s'accroche autour du cou. Grâce au logiciel de réglage OtoFit™, l'interface NOAHlink reçoit les signaux de l'ordinateur par communication sans câble et envoie les signaux à l'implant via la bobine de radiofréquence.

 

L'implant se programme de la même manière qu'un appareil auditif classique. Le Système de programmation Otologics permet en outre des tests et diagnostics approfondis de l’appareil auditif entièrement implantable Carina.

 

Le système de chargeur se compose d'une base, d'une bobine et d'un corps de chargeur. Pour charger l'implant, le porteur retire le corps du chargeur de sa base et pose la bobine sur sa peau au-dessus du site de l'implant. Le corps du chargeur est muni d'une pince qui permet de l'accrocher à la ceinture pendant le chargement. En général, la recharge dure environ une heure et doit être effectuée tous les jours. Pendant que l'implant se recharge, le porteur peut continuer ses activités habituelles, allumer et éteindre l'implant et régler le volume.

 

L’appareil auditif entièrement implantable Carina peut être commandé à distance lorsque l’appareil n’est pas en charge. La télécommande permet d'activer et de désactiver l'appareil et de régler le volume. Il lui suffit pour cela de poser la télécommande sur sa peau, à l’emplacement de l’implant.

 

Qui peut bénéficier de ce système ?
L’appareil auditif entièrement implantable Carina est un implant d’oreille moyenne destiné aux adultes souffrant de perte auditive neurosensorielle modérée à sévère. La sélection préliminaire des sujets candidats aux essais cliniques retiendra les patients dont les seuils de conduction osseuse et aérienne sont compris dans la zone colorée du graphique ci-dessous :

 

 
Partager cet article
Repost0
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 12:54

Communiquez sans fil! 
La toute dernière génération d'aide auditive du fabricant Danois Oticon repousse les limites technologiques actuelles: en plus d'offrir une haute-fidélité acoustique, le dernier-né des laboratoires Oticon, Epoq, permet de se connecter directement sans fil à son téléphone portable, son lecteur MP3 ou son ordinateur via Bluetooth et Earstream. L'aide auditive Oticon Epoq se positionne ainsi en portail de communication sans fil pour les malentendants!

Une Première Mondiale et une vraie Révolution pour tous les utilisateurs d'appareils auditifs!

 

L'arrivée de Epoq par Oticon marque le début d?une nouvelle ère pour les millions de malentendants souffrant d'une perte auditive légère à sévère.

 

L'aide Auditive en harmonie avec notre temps: Oticon Epoq!
«Nous osons appeler Oticon Epoq une «vraie révolution» car il offre aux malentendants une liberté et une équité sans précédent en termes de communication. D'une simple pression sur un bouton, l'utilisateur transforme ses deux aides auditives en oreillette sans fil pour téléphone portable (sur les deux oreilles!

 

Encore mieux que pour M. Tout Le Monde!. On pourra également recevoir de la musique depuis un baladeur, transformant ainsi ses deux Oticon Epoq en casque audio sans fil et même entendre les indications de direction de son GPS en conduisant!» précise Martin Hofer d'Oticon.

 

Audition binaurale: l'audition 100% naturelle
Oticon Epoq est la première aide auditive qui reste fidèle à la perfection naturelle. Les fondamentaux de l'audition naturelle étant l?audition binaurale, seul le fonctionnement simultané de deux oreilles saines assure le sens de l?audition; 2 récepteurs pour 1 seul sens, l'ouïe. Avec Oticon Epoq, les deux appareils fonctionnent et communiquent ensemble pour à la fois décupler leur puissance de calcul et d?analyse et pour comparer les informations acoustiques des deux côtés de la tête. Ainsi, les deux appareils n'en forment qu'un pour interpréter parfaitement la provenance des sons et assurer une parfaite fidélité à l'environnement acoustique.

 

 

«Grâce à Oticon Epoq, la frontière entre perte auditive et audition saine n'a jamais été aussi ténue. Les utilisateurs d'Oticon Epoq s'immergent dans le monde sonore avec la même aisance qu'avec une audition parfaite, ceci leur restituant une égalité relationnelle dans les communications quotidiennes.

 

Enfin, grâce à la communication entre les deux appareils, Oticon Epoq va enfin permettre de réaliser les premières adaptations réellement binaurales!» conclut Martin Hofer d'Oticon.

 
Partager cet article
Repost0
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 22:38

Qu'est-ce que c'est?
Cette maladie héréditaire (autosomique dominante à pénétrance incomplète et expressivité variable) de la capsule labyrinthique est une cause fréquente de surdité de transmission de l'adulte. L'ostéodystrophie (ankylose de la plaque de l'étrier dans la fenêtre ovale) entraîne une immobilisation de la platine de l'étrier qui ne transmet plus les vibrations sonores aux liquides labyrinthiques.

Elle débute entre 20 et 30 ans, mais peut apparaître dès l'adolescence. La femme est plus touchée que l'homme. L'otospongiose est d'abord unilatérale puis bilatérale, mais asymétrique associée à des acouphènes (sifflements dans les oreilles) et parfois à des vertiges. Le tympan est normal à l'otoscope.
L'audiogramme montre une surdité de transmission pure au début.

Le traitement:
En l'absence de traitement, la surdité s'aggrave de façon lente, progressive avec des poussées au décours d'une grossesse par exemple. De transmission pure, la surdité devient mixte par atteinte de la conduction osseuse. Le traitement est chirurgical. L'intervention chirurgicale peut amener une bonne restitution de l'acuité auditive, sauf lorsque l'oreille interne est également atteinte.
L'exploration de l'oreille confirme l'ankylose de l'étrier qui est enlevé et remplacé par une prothèse en téflon avec ou sans interposition d'un matériau biologique (aponévrose, veine) sur la fenêtre ovale. La récupération de l'audition est progressive selon des délais variables, tout d'abord sur les fréquences graves. Les vertiges peuvent persister un mois ou plus, parfois déclenchés par la rotation brutale de la tête, ou l'obstruction du conduit auditif externe. Les acouphènes ont une évolution très variable. Différents contrôles sont effectués après l'opération.

Le patient reste toujours porteur d'une pathologie évolutive et exposé aux menaces pesant sur l'oreille saine. Le traitement médical est double : freinage du processus otospongieux et soutien cochléaire. Il faut conseiller au patient de protéger ses oreilles des bruits intenses (tir à la carabine...) et des variations brusques de pression (plongeon, plongée sous-marine, aviation de tourisme, parachutisme...). Le port d'un casque spécial s'impose lorsqu'il y a un risque de traumatisme sonore. Les voyages en avion de ligne, l'altitude et toutes les situations présentant un risque de différence de pression sont interdits pendant au moins trois mois et à chaque fois qu'il existe une rhinopharyngite. Chez la femme qui présente une otospongiose évolutive, la pilule est déconseillée et toute grossesse doit être discutée. La maladie peut en effet connaître une flambée brutale avec dégradation brusque de l'audition.
Les médicaments ototoxiques doivent être évités : aminosides, aspirine à forte dose, quinine et dérivés...ainsi que les désordres métaboliques. L'appareillage est parfois la seule solution. 
Deux maladies sont rattachées à l'otospongiose : l'ankylose stapédo-vestibulaire de la maladie de Paget et la maladie de Lobstein.

En cas de problème d'audition ou d'oreille, consultez votre ORL.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 15:00

La France est en retard dans le domaine de l'appareillage auditif.
Neuf millions de Français souffrent de malaudition. Seulement 10 % sont appareillés. Parce que le malentendant s'habitue à son handicap, parce que la prothèse auditive (contrairement aux lunettes) est perçue négativement, parce que l'investissement financier n'est pas négligeable, nombre de patients refusent d'admettre leur trouble et de s'appareiller. Pourtant les conséquences sur le plan social et professionnel peuvent être majeures, allant de l'isolement et la dépression à la perte d'emploi.
Conscient de sa mission en la matière, Siemens Audiologie souhaite faire de la malentendance une cause d'intérêt national. Une action doit être menée sur plusieurs plans, estime Pascal Boulud, P-DG de la branche française.

En premier lieu, il convient de porter davantage attention à l'audition. Aucun dépistage systématique n'est proposé en France, si ce n'est lors de l'examen des tout-petits. Dans cet esprit, et c'est le deuxième point, répandre, via les médias, l'idée d'une audiométrie dès l'âge de 50 ans paraît important. Comme dans toute action nationale de santé, le généraliste est impliqué au premier chef, en dépistant et informant son patient tant sur l'affection que sur les solutions prothétiques.
Autre terrain d'action : le message à transmettre ; il doit être positif. L'époque du sonotone est révolue, celle de la prothèse analogique aussi. Nous sommes entrés dans l'ère du numérique (60 % des ventes en France), dont l'apport sur les plans du confort, de la qualité et de la discrimination de la parole par rapport au bruit est considérable. Toujours pour rester positif, l'argument esthétique : miniaturisées, les nouvelles aides auditives placées le plus souvent dans le conduit auditif sont devenues quasi invisibles.

Reste à faire comprendre aux caisses d'assurance-maladie que le remboursement d'un seul et unique appareil sur la base de 65 % de 199.71€ est insuffisant. Le prix actuel d'une prothèse est de l'ordre de 1000€ à 2000€, et un appareillage binaural est souvent nécessaire.
C'est à ce prix, conclut Pascal Boulud, que la France ne sera peut-être plus la lanterne rouge de l'Europe en matière de prise en charge de la malaudition, avec 4 appareils pour 1 000 habitants contre 7,5 en Allemagne, 10,4 au Royaume-Uni et 13,3 au Danemark.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 13:27

Thérapie acoustique d'habituation : Fonctionnement et résultats
Une méthode anglaise, fondée sur le principe de fonctionnement par contraste du cerveau, préconise l'utilisation d'un générateur de bruits pour déconditionner les patients gênés par des acouphènes. Une alternative thérapeutique intéressante, quand on sait qu'une faible proportion de patients est améliorée par les traitements habituels.
En matière de traitement des acouphènes, des progrès patents sont apparus au cours des dix dernières années, mais il persiste un problème d'information sur les différentes techniques existantes, en particulier sur l'usage de la TRT (Tinnitus Retraining Therapy). Les avis sont partagés sur cette technique et donnent lieu à des discussions animées en rapport avec son fondement neurophysiologique. Par ailleurs, il semble que tout le monde n'entend pas la même chose sous ce terme.
La TRT est un mélange subtil de deux composantes (la guidance et l'exposition chronique au bruit) dont l'objectif est de favoriser, en environ 18 mois, l'accoutumance. On peut parler de thérapie acoustique d'habituation (TAH).

Le modèle de Jastrebroff
Jastrebroff a décrit un modèle neurophysiologique expliquant la gêne causée par les acouphènes. Dans le système nerveux central inconscient, il existerait des connexions entre les stimulations auditives et d'autres régions du système limbique régissant l'émotivité et les réactions au stress. A l'état normal, ces interconnexions n'existeraient pratiquement pas. En revanche, chez l'acouphénique, elles seraient particulièrement développées et une grande quantité d'influx nerveux passerait d'un système à l'autre, d'où l'existence d'une gêne importante.

Objectifs du traitement
La TRT a pour objectif de remodeler ces connexions en apprenant au cerveau à réagir différemment au sifflement. La composante « guidance » s'apparente un peu aux thérapies cognitives. Elle cherche à briser les croyances comme « le bruit va me rendre sourd » et à justifier l'usage chronique du bruit. L'exposition permanente au bruit se fonde sur le fait que l'ennemi de l'acouphénique est le silence. Le cerveau ne fonctionnant que par contraste, le sujet perçoit l'acouphène avec une grande intensité, quand il se trouve dans le silence. Le bruit de fond dispensé continuellement fait baisser la densité de la stimulation nerveuse et le déconditionnement peut s'opérer en 18 à 24 mois.
En cas d'hyperacousie associée, il convient d'utiliser un générateur de faible niveau, alors qu'un acouphène isolé nécessite un générateur de bruit assez élevé. Dans tous les cas, le patient doit encore entendre son acouphène (point de mélange), car le fait de le masquer complètement conduit à l'échec. S'il existe une surdité associée, une prothèse auditive est conseillée.
La méthode utilisée chez 327 patients à Bordeaux (depuis 1995) a amélioré 64 % des patients. Les techniques de guidance ont déjà évolué, de même que les générateurs de bruit devenus bilatéraux et pavillonnaires.
D'après les spécialistes qui utilisent cette méthode, les traitements médicamenteux fréquemment associés, comme la carbamazépine ou la clonazépam, ne sont pas indiqués, car ils abaissent les capacités du cerveau, d'où une moindre probabilité de réussite de la thérapie.

D'après la communication du Dr R. Dauman, unité d'audiologie, CHU de Bordeaux
La prévalence reste inchangée depuis huit ans
Pour mieux connaître la prévalence des acouphènes en France, les diagnostics portés et les choix thérapeutiques, deux enquêtes nationales ont été menées, en 1991 et en 1999, à l'aide d'un questionnaire (identique pour les deux enquêtes) adressé aux médecins ORL.
Malgré les huit années d'intervalle, il apparaît que la prévalence des acouphènes est restée la même : entre 50 000 à 80 000 personnes consultent chaque année pour un problème d'acouphènes. Chaque spécialiste voit 70 nouveaux cas par an.
Autre résultat notoire de ces enquêtes : la carence de diagnostic et la grande disparité des prises en charge. Dans seulement 55,6 % des cas, une étiologie est avancée. De 4 à 5 % des patients ont une hyperacousie associée. Le traitement prescrit est médicamenteux pour 97,9 % des patients, en association avec une prothèse auditive dans 23 % des cas ou avec de la relaxation (31,4 %). Selon les praticiens, 26 % des patients sont améliorés.
D'après le Dr Bertrand Geoffray, de Nice, il est urgent de mener une étude épidémiologique pour évaluer l'impact des différents traitements, afin de rationaliser la prise en charge de cette affection et d'harmoniser les pratiques.

 
Partager cet article
Repost0
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 12:24

Avec Savia Art, Phonak inaugure un nouvel univers de pureté et d'authenticité sonore, rendu possible grâce à l'intelligente combinaison de deux innovations majeures : le SoundRelax et le Real Ear Sound.

SoundRelax supprime les implusions sonores tout en préservant l'authenticité du son
Les impulsions sonores de tous niveaux, quand elles sont traitées par une aide auditive, affectent la qualité sonore et augmentent la tension et la fatigue auditive. Ces sons tels que le bruit du lave-vaisselle que l'on vide ou du journal dont on tourne les pages, sont fréquents e représentent donc une gêne quotidienne. Le nouveau SoundRelax prend en charge la suppression intelligente des implusions sonores, ce qui est essentiel pour vivre une expérience auditive parfaitement naturelle. Le résultat, c'est moins de fatigue et une audition plus agréable et plus détendue.

Real Ear Sound, une innovation unique en première mondiale
Le Real Ear Sound exclusif de Phonak, une première mondiale est le secret d'une expérience sonore très pure. L'orientation naturelle s'appuie essentiellement sur la capacité de localisation des sources sonores. La fonction Real Ear Sound a déjà fait ses preuves pour localiser avec précision l'origine des sons grâce à la restauration numérique des performances acoustiques de l'oreille externe. Le résultat, c'est le plaisir retrouvé de percevoir des sons naturellement.

SoundRelax supprime les bruits gênants d'impulsion sans affecter l'authenticité des sons.

 

 

Il ne vous viendrait pas à l'idée de réaliser tous les travaux domestiques avec un seul outil. Un marteau, pas exemple, peut vous aider à planter un clou, mais ne permet pas de réparer eficacement un robinet qui fuit. De même, un système auditif automatique basé sur un seul programme ne peut pas traiter efficacement des situations auditives multiples. 

AutoPilot – un élégant automatisme multiprogramme
C'est pourquoi Phonak a introduit et perfectionné une élégante fonction automatique multiprogramme – AutoPilot. Les avantages propres à cette approche sont incomparables, car seuls des programmes de base multiples permettent une fonction automatique optimale, ainsi qu'une personnalisation précise et efficace. L'AutoPilot de Savia Art comprend un système de classification sophistiqué et éprouvé qui identifie avec précision une multitude d'environnements sonores et sélectionne un des 6 programmes automatiques. Ces programmes couvrent toutes les situations auditives clés : situations calmes, Parole dans le Bruit, Confort dans le Bruit, Musique, Easyphone+ et EasyFM.

 

AutoPilot active celui des 6 programmes auditifs automatiques qui convient le mieux dans chaque situation d'écoute.

La plainte numéro un des malentendants est qu'il est difficile d'entendre en milieu bruyant. Savia Art accomplit magistralement les tâches essentielles d'optimisation, en toutes situations, de la communication, du confort auditif et de la clarté sonore; ceci avec la plus puissante combinaison d'outils anti-bruits disponibles.

La techonologie innovante de l'Anti-Sifflement, caractérisé par un anti-larsen multi-canal à seuils multiples, deviendra un nouveau standard. C'est un perfectionnement de l'anti-larsen par opposition de phase, basé sur deux innovations fondamentales : une résolution de 20 canaux et des réglages propres à chaque situation. Grâce à la haute résolution, il est possible d'activer sélectivement l'anti-larsen dans les seules bandes de fréquences où il est nécessaire. De plus, l'Anti-Sifflement peut être réglé sur différents niveaux de déclenchement en fonction du signal et de la probabilité d'apparition du larsen. Ceci n'est possible que grâce à l'approche unique des rogrammes de base multiples de Phonak. Le résultat, c'est un parfait équilibre entre le degré de suppression du larsen et la qualité sonore.

Le digital SurroundZoom est actuellement le système microphonique directionnel le plus accompli du marché. Le digital SurroundZoom adaptatif en 20 canaux est capable de traiter la complexité des défis de la communication quotidienne, en supprimant sélectivement de multiples sources de bruits.

EchoBlock,en milieu réverbérant, le signal qui atteint le microphone d'une aide auditive est confus et déformé. Fonction unique dans chaque modèle Savia Art, EchoBlock supprime les composantes réfléchies du signal et restaure une audition sans effort et d'agréables relations sociales.

Contrôle Anti-Vent, le bruit du vent peut gâcher le plaisir d'être dehors pour les malentendants appareillés. Dans Savia Art, le double contrôle anti-vent, combinant des techniques de suppression mécanique et électronique, garantit que les activités de plein air ne seront pas affectées par le bruit du vent.

 

La technologie Anti-Sifflement

Self Learning suit en permanence les réglages de volume entrepris par votre patient dans ses diverses situations auditives, et les applique automatiquement. Nous savons que les préférences de sonie varient d'un patient à l'autre - t au cours du temps chez le même sujet. Elles dépendent aussi de la situation auditive. La Correction de Sonie, un outil d'ajustement automatique en un seul clic, est une technique efficace pour saisir et appliquer ces modifications. La mise en oeuvre subtile de Self Learning nécessite à la fois l'accès aux données réelles de l'utilisateur et un algorithme puissant. C'est exactement ce que fait le Self Learning de Savia Art.

Ce qui est unique dans le Self Learning de Savia Art, c'est sa capacité à enregistrer et appliquer les changements de volume sonore dans chacune des situations gérées par le mode automatique. Pour vos patients, cela signifie qu'ils bénéficieront du volume sonore correct quel que soit le programme sélectionné - un véritable progrès pratique. La mise en oeuvre réfléchie dans le iPFG vous permet de contrôler exactement ce qui a changé.

Self Learning permet l'adaptation automatique du réglage de volume sonore
selon les préférences de l'utilisateur dans chaque situation auditive.

Savia Art est la ligne haut de gamme la plus complète avec 12 modèles - du minuscule CIC aux modèles à deux microphones en passant par un choix de solutions surpuissantes. Cette palette polyvalente répond à un vaste spectre de besoins et de préférences, dont la configuration et 'limportance de la perte auditive, le couplage acoustique le mieux approprié, ainsi que les goûts et les attentes esthétiques personnelles.

Savia Art offre le choix entre deux modèles de microContours, le microSavia Art CRT (Canal Receiver Technology) et le microSavia Art. Le remarquable microSavia Art CRT présente les avantages acoustiques d'un écouteur extrene, alors que le microSavia Art polyvalent, avec ses options de tube fin ou de coude standard pourra s'adapter en souplesse à l'évolution des besoins auditifs du patient. Les deux modèles ont un capteur téléphonique, permettant de téléphoner confortablement ou d'utiliser la FM. Les nouveaux compartiments de pile peuvent être interchangeables sur place. Le type 10 assure la plus petite taille possible ; le type 312 double presque la durée de vie de la pile en augmentant à peine la taille de l'appareil.

Les utilisateurs de puissance ont besoin de "Power&More", une parfaite combinaison de gains élevés, de grande puissance et de remarquables fonctions performantes. Savia Art offre bien plus que la seule puissance en s'appuyant sur la vaste expédience de Phonak dans ce domaine. Vous avez le choix entre un contour ou un intra surpuissants. Les deux modèles disposent de l'option innovatrice BassBoost qui renforce le gain et la puissance dans les graves.


Partager cet article
Repost0

>> Commande de Piles <<

>>> Piles - Cliquez-ici <<<

 

Nos laboratoires :

 

Seine-et-Marne - 77

 

Lieusaint - Pôle Médical de Sénart

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 77 (Seine-et-Marne)

Pôle Médical de Sénart
18, Trait d’Union

77127 Lieusaint

Tel: 01 81 14 18 05

 

 

Lognes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 77 (Seine-et-Marne)

7 Esplanade des Droits de l'Homme

77185 Lognes

Tel: en attente

 

Montévrain

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 77 (Seine-et-Marne)

19 route de Provins, Centre Médical de Montévrain

77144 Montévrain

Tel: 01 56 49 00 34

 

 

Yvelines - 78

 

Chatou

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 78 (Yvelines)

3 Avenue d'Aligre

78400 Chatou

Tel : 01 61 04 15 00

 

Essonne - 91

 

Athis-Mons

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

46 Avenue François Mitterrand-RN7 

91200 Athis-Mons

Tel: 01 60 48 79 79 ‎

 

Brunoy

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 Place de la Mairie 

91800 Brunoy

Tel: 01 60 46 18 18

 

Draveil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

115 avenue Henri Barbusse

91210 Draveil

Tel: 01 69 00 80 08

 

Corbeil-Essonnes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 rue de Paris

91100 Corbeil-Essonnes

Tel: 01 60 88 15 07

 

La Ville-du-Bois

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

Centre Commercial Carrefour
5 rue de la Croix Saint-Jacques

91620 La ville-du-Bois

Tel: 01 69 63 88 26

 

Longjumeau

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

133 Rue du Président François Mitterrand

91160 Longjumeau

Tel: 01 69 10 00 24 ‎

 

Milly-La-Forêt

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

ZAC du Chênet

91490 Milly-La-Forêt

Tel: 01 60 75 46 41

 

Orsay - Laboratoire de l'Audition

Laboratoire de l'Audition, audioprothésiste 91 (Essonne)

23 Rue de Paris

91400 Orsay

Tel: 01 69 28 18 17

 

Ris-Orangis

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 bis route de Grigny

91130 Ris-Orangis

Tel: 01 69 43 00 11

 

Sainte Geneviève des Bois

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 avenue Gabriel Péri

91700 Sainte Geneviève des Bois

Tel: 01 60 16 72 54

Savigny Sur Orge

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

203 Boulevard Aristide Briand

91600 Savigny Sur Orge

Tel: 01 69 40 25 40

 

Hauts de Seine - 92

 

Antony

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

80 Avenue de la Division Leclerc-RN20

92160 Antony

Tel: 01 46 68 07 08 ‎

 

Bourg-La-Reine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

109 Avenue du Général Leclerc

92340 Bourg-La-Reine

Tel: 01 41 36 00 40

 

Clamart

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

97 avenue Jean Jaurès

92140 Clamart

Tel : 01 47 36 30 32

 

Issy-les-Moulineaux

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

12 boulevard Voltaire

92130 Issy-les-Moulineaux

Tel : 01 41 08 06 06

 

Levallois-Perret

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

76 rue du Président Wilson

92300 Levallois-Perret

Tel : 01 41 27 01 00

 

Montrouge

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

74 Avenue Henri Ginoux

92120 Montrouge

Tel : 01 46 21 48 84

 

Seine-Saint-Denis - 93

 

Le Blanc Mesnil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 93 (Seine-Saint-Denis)

65 avenue Henri Barbusse

93340 Le Blanc Mesnil

Tel : 01 41 59 29 47

 

 

Le Raincy

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 93 (Seine-Saint-Denis)

60 Avenue de la Résistance

93340 Le Raincy

Tel : 01 56 49 00 34

 

Val de Marne - 94

 

Bry-sur-Marne

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

56 Grande rue Charles de Gaulle

94360 Bry-sur-Marne

Tel: 01 45 16 16 00

 

 

Champigny

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

37 rue Jean Jaures

94500 Champigny

Tel : 01 47 06 92 24

 

Choisy-Le-Roi

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

12 rue Louise Michel

94600 Choisy-Le-Roi

Tel : 01 48 52 32 62

 

Créteil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

39 rue du General Leclerc 

94000 Créteil

Tel: 01 48 99 09 04 ‎

 

Ivry-sur-Seine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

59 avenue Danielle Casanova

94200 Ivry-sur-Seine

Tel: 01 46 82 16 81

 

Le Perreux-sur-Marne

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

118 avenue du Général de Gaulle

94170 Le Perreux-sur-Marne

Tel: 01 48 72 40 00

 

Saint-Maur-des-Fossés

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

9 avenue de la République

94100 Saint-Maur-des-Fossés

Tel: 01 48 75 12 64

 

Villejuif

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

122 Rue Jean Jaurès

94800 Villejuif

Tel: 01 53 14 01 69 ‎

 

Vincennes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

73 Rue Defrance

94300 Vincennes

Tel: 09 83 20 81 60

 

Vitry-sur-Seine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

32 Avenue Paul Vaillant-Couturier

94400 Vitry-sur-Seine

Tel: 01 46 82 16 81 ‎

 

Rechercher

Lyric de Phonak

hand lyric

Liens