Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 14:06

 

C'est l'été, le moment de bronzer, de sortir s'amuser !

En festivals, en discothèques, n'oubliez pas que vos oreilles sont fragiles et qu'écouter de la musique forte peut les détériorer de façon irréversible ! Avec le son, comme dans plein d'autres domaines, pensez à éviter les excès ;-)

Ce 7 août 2017 : le décret de 1998 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés a été modifié. Désormais, le niveau maximal autorisé en discothèques et festivals n'est plus de 105 décibels mais de 102 décibels !

A un tel niveau, l'oreille est encore dans une zone de risque et il est bon de faire régulièrement des pauses au calme. Les lieux diffusant des musiques amplifiées seront désormais dans l'obligation de fournir gratuitement des protections auditives basiques. Des modèles plus évolués, conçus spécialement pour ne pas déformer l'écoute de la musique sont disponibles chez votre audioprothésiste préféré !

 

>>>  On a que deux oreilles ! Prenez soin des vôtres !  <<<

>>>  Le nouveau décret : Legifrance  <<<

Repost 0
Published by Cédric Missistrano - dans Protéger l'audition legislation
commenter cet article
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 22:27

Une nouvelle enquête du cabinet Gallileo Business Consulting pour le Syndicat national des entreprises de l’audition donne la parole aux patients. 96 % d’entre eux se disent satisfaits de leur appareillage. Ils jugent aussi favorablement l’accompagnement par leur audioprothésiste.
 
Valoriser le travail des professionnels et le temps consacré aux patients malentendants : tel est le but affiché de cette étude. Elle a consisté à interroger 532 personnes souffrant d’un déficit auditif et clients dans l’une des dix enseignes membres du Synea. Les répondants avaient pour particularité d’être appareillés depuis plusieurs années et d’avoir déjà changé au moins une fois d’équipement.
Leur taux de satisfaction général est au-dessus des chiffres rapportés par les enquêtes Eurotrak (84 % des porteurs se disent satisfaits, en 2015) : 96 % de personnes se disent assez ou très satisfaites des résultats obtenus avec leur aide auditive. Et 94 % estiment que l’accompagnement par le professionnel est un élément fondamental dans cette réussite. D’ailleurs, plus de la moitié (55 %) l’attribue autant aux performances de l’équipement qu’au travail de l’audio en réglages, entretien, conseils…
« Non seulement, nous appliquons la loi mais nous faisons mieux ! »
Cette enquête apporte des éléments détaillés quant au profil et au comportement des clients. L’âge moyen des personnes ayant déjà renouvelé leur appareil est de 77 ans -un chiffre en cohérence avec l’âge de premier appareillage et la durée de vie des aides auditives. Après achat, le patient se rend chez son audioprothésiste deux à trois fois par an. Au cours de ces visites, d’une durée moyenne de 23 minutes, 78 % des répondants ont été systématiquement reçus par le professionnel de santé lui-même. Une réalité qui n’étonne pas Guillaume Flahault, président du Synea, qui affirme énergiquement : « Non seulement, nous appliquons la loi mais nous faisons mieux ! »
Un attachement fort à la relation patient-audio
Plus inattendu, le nombre de visites avant achat : un malentendant se présente entre deux et trois fois chez l’audioprothésiste, qui effectuera ensuite le suivi, avant d’acquérir l’appareil. L’étude ne dit en revanche pas s’il cherche à faire jouer la concurrence ni chez combien d’audios il se rend avant de se décider.
Enfin, consultées sur leur préférence quant au mode de tarification, les personnes interrogées se sont très majoritairement (à 85 %) déclarées favorables au système actuel -forfait incluant le suivi dans le temps- par opposition à un hypothétique paiement à l’acte. Ce chiffre souligne à nouveau l’importance que les patients accordent à la relation individuelle avec leur audioprothésiste, y compris parmi ceux qui ne le voient qu’une fois par an.  Un élément de plus porté au débat en cours sur l’évolution du système tarifaire.

Source: Synea

Repost 0
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 23:58

Du fait de l’allongement de l’espérance de vie, les besoins en appareils auditifs sont en pleine expansion. Un appareil auditif est un «appareil électronique correcteur de surdité » possédant « une variation du niveau de sortie en fonction de la fréquence» destiné à être utilisé chez des personnes malentendantes pour remédier à une déficience auditive ou une surdité.
Il répond à la définition du dispositif médical au sens de l’article L. 5211-1 du Code de la santé publique (CSP) et à des normes spécifiques, notamment le marquage « CE » prévu à l’article L. 5211-3 du code précité. Les appareils auditifs sont délivrés exclusivement par les audioprothésistes. Ces appareillages sont obligatoirement prescrits par un médecin et l’assurance maladie en assure le remboursement partiel. En cas de perte d’audition, le premier réflexe est d’aller consulter un oto-rhino-laryngologiste (ORL). En effet, certains déficits auditifs sont dus à des pathologies de l’oreille qu’il convient de soigner, voire à des tumeurs que le médecin ORL devra traiter chirurgicalement.
Ce spécialiste teste votre audition et établit un premier bilan.
L’audioprothésiste, après l’ordonnance du médecin, est responsable du choix de l’appareillage le mieux adapté à chaque cas et assure la prestation d’adaptation et de maintenance tout au long de la durée de vie du matériel, 5 ans en moyenne.
Le type d’appareillage dépend des habitudes de vie, des circonstances de la gêne auditive, du type de déficit auditif, des caractéristiques anatomiques de l’oreille du patient, etc. L’audioprothésiste fait passer une audiométrie prothétique et mesure l’audition en fonction des différentes fréquences de la parole. Il propose plusieurs types d’appareils. Un délai de 15 jours environ permet d’effectuer un essai probatoire et d’affiner les réglages.
Il existe plusieurs types d’appareils auditifs, positionnables à l’extérieur ou à l’intérieur de l’oreille.

  • Les contours d’oreille classiques :

ils sont placés derrière le pavillon de l’oreille. Ils sont reliés à un tube translucide, long de 2 à 3 cm qui transporte le son jusqu’à un embout fabriqué sur mesure et situé dans l’oreille. Ils conviennent aux pertes légères à profondes. Ils sont faciles à manipuler, à mettre et à retirer. Solides, ils sont conseillés en général aux enfants et aux personnes les plus âgées.
Les contours d’oreille à tubes-fins et embouts ouverts (Open-fitting) :
semblables aux contours d’oreille classiques, ils s’en distinguent par une taille souvent inférieure et surtout par un tube transparent très discret car beaucoup plus fin. Il est terminé par un embout à ailette souple, placé dans l’oreille. Cela permet de ne pas obturer le conduit auditif.
Ce type d’appareil ne convient qu’aux pertes d’audition légères.
Les contours d’oreille à écouteurs déportés : l’écouteur est dans l’oreille et le tube remplacé par un fil plus fin et discret. Ces appareils conviennent aux pertes légères à profondes. Ils sont plus petits et plus esthétiques. Ils peuvent utiliser un embout sur mesure ou standard que l’audioprothésiste va alors choisir parmi diverses tailles et formes selon les ajustements acoustiques qu’il doit réaliser.

  • Les intra-auriculaires :

Ce sont des appareils fabriqués sur mesure à partir d’un moulage de votre oreille. Placés à l’intérieur de l’oreille, ils sont très discrets. Un petit fil permet de les extraire. Il existe ainsi trois types d’appareils intra-auriculaires :
l’intra-conque placé dans le pavillon ;
l’intra-conduit placé dans le conduit auditif ;
l’intra-canal, le plus discret, introduit profondément dans le conduit auditif.
Ces appareils discrets sont mieux adaptés aux plus jeunes et aux actifs dont la perte auditive n’est pas trop importante et est compatible avec ce type de solution.

 

Avant la conclusion du contrat de vente, un devis normalisé doit être fourni : il doit comporter le prix de vente hors taxes de l'appareillage proposé, incluant la fourniture du produit et précisant les prestations indissociables d'adaptation, ainsi que le prix net toutes taxes comprises à payer et le tarif de responsabilité correspondant figurant sur la liste des produits et prestations remboursables mentionnée à l'article L.165.1 du Code de la sécurité sociale. Le consommateur doit être en mesure de connaître le prix et de comparer sans difficulté.

Note : Avant le paiement, l'audioprothésiste remet à l'assuré ou à son ayant droit, avec la feuille de soins, une note détaillée reprenant les mêmes éléments. L'audioprothésiste conserve un double du devis et de la note pendant deux ans. Ce document devra être remis au consommateur lors de son achat d’appareil auditif. Il donne des conseils d’entretien.
A côté des prothèses auditives, on trouve sur le marché des amplificateurs de sons parfois appelés « assistants d'écoute », qui sont des appareils préréglés, d'une puissance maximale de 20 décibels. Ces appareils, non adaptés à de réelles pathologies auditives mais plutôt destinés à une aide ponctuelle, sont vendus sans ordonnance et ne sont pas remboursés par l’assurance maladie. Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d'information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer à la réglementation applicable.

Source: DGCCRF

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans legislation
commenter cet article

Nos laboratoires

Essonne - 91

 

Athis-Mons

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

46 Avenue François Mitterrand-RN7 

91200 Athis-Mons

Tel: 01 60 48 79 79 ‎

 

Brunoy

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 Place Mairie 

91800 Brunoy

Tel: 01 60 46 18 18

 

Draveil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

115 boulevard Henri Barbusse

91210 Draveil

Tel: 01 69 00 80 08

 

Corbeil-Essonnes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 rue de Paris

91100 Corbeil-Essonnes

Tel: 01 60 88 15 07

 

Longjumeau

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

133 Rue du Président François Mitterrand

91160 Longjumeau

Tel: 01 69 10 00 24 ‎

 

Ris-Orangis

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 bis route de Grigny

91130 Ris-Orangis

Tel: 01 69 43 00 11

 

Sainte Geneviève des Bois

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 rue Gabriel Peri – Place de la Gare

91700 Sainte Geneviève des Bois

Tel: 01 60 16 72 54

Savigny Sur Orge

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

203 Boulevard Aristide Briand

91600 Savigny Sur Orge

Tel: 01 69 40 25 40

 

Hauts de Seine - 92

 

Antony

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

80 Avenue Division Leclerc-RN20

92160 Antony

Tel: 01 46 68 07 08 ‎

 

Bourg-La-Reine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

109 Avenue du Général Leclerc

92340 Bourg-La-Reine

Tel: 01 41 36 00 40

 

Clamart

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

97 avenue Jean Jaurès

92140 Clamart

Tél : 01 47 36 30 32

 

Val de Marne - 94

 

Choisy-Le-Roi

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

12 rue Louise Michel

94600 Choisy-Le-Roi

Tel: 01 48 52 32 62 ‎

 

Créteil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

39 rue du General Leclerc 

94000 Créteil

Tel: 01 48 99 09 04 ‎

 

Saint-Maur-des-Fossés

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

9 avenue de la République

94100 Saint-Maur-des-Fossés

Tél: 01 48 75 12 64

 

Villejuif

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

122 Rue Jean Jaurès

94800 Villejuif

Tel: 01 53 14 01 69 ‎

 

Vitry-sur-Seine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

32 Avenue Paul Vaillant-Couturier

94400 Vitry-sur-Seine

Tel: 01 46 82 16 81 ‎

Rechercher

Lyric de Phonak

hand lyric

Liens