Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 14:06

 

C'est l'été, le moment de bronzer, de sortir s'amuser !

En festivals, en discothèques, n'oubliez pas que vos oreilles sont fragiles et qu'écouter de la musique forte peut les détériorer de façon irréversible ! Avec le son, comme dans plein d'autres domaines, pensez à éviter les excès ;-)

Ce 7 août 2017 : le décret de 1998 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés a été modifié. Désormais, le niveau maximal autorisé en discothèques et festivals n'est plus de 105 décibels mais de 102 décibels !

A un tel niveau, l'oreille est encore dans une zone de risque et il est bon de faire régulièrement des pauses au calme. Les lieux diffusant des musiques amplifiées seront désormais dans l'obligation de fournir gratuitement des protections auditives basiques. Des modèles plus évolués, conçus spécialement pour ne pas déformer l'écoute de la musique sont disponibles chez votre audioprothésiste préféré !

 

>>>  On a que deux oreilles ! Prenez soin des vôtres !  <<<

>>>  Le nouveau décret : Legifrance  <<<

Repost 0
Published by Cédric Missistrano - dans Protéger l'audition legislation
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 01:15

tabac-et-audition-copie-1.jpgLe tabac pourrait avoir une influence néfaste sur l’audition. Une étude menée par des chercheurs britanniques montre en effet que le risque de perte auditive chez les fumeurs est 25 % plus élevé que pour les non-fumeurs. Il en va de même pour les personnes exposées au tabagisme passif, avec toutefois un risque moindre (15 %). Dans les deux cas, la dose d’exposition est corrélée au niveau de perte. De plus, les résultats montrent que les personnes qui ont arrêté de fumer sont exposées à un risque sensiblement plus faible de souffrir de perte auditive. Selon les auteurs, ces résultats inattendus pourraient venir du fait que les sujets qui décident d’arrêter de fumer le font dans le cadre d’une amélioration globale de leur hygiène de vie. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs de l’université de Manchester ont réalisé une analyse transversale sur un échantillon de 164 770 sujets britanniques, âgés de 40 à 69 ans, à qui ils ont fait passer un test de compréhension de la parole dans le bruit, après avoir recueilli leurs habitudes en termes de tabagisme (passif ou actif). Afin de s’affranchir des autres potentielles causes de perte auditive, les sujets étaient également interrogés sur d’éventuels problèmes cardiovasculaires, de diabète, d'hypertension, etc. En revanche, l’étude ne démontre pas le lien de causalité entre le tabagisme et l’audition. Mais selon les auteurs, il se pourrait que certaines toxines présentes dans la cigarette puissent affecter le système auditif. En outre, la nicotine, qui est un vasoconstricteur, pourrait nuire au bon fonctionnement du système auditif.

Source : Dawes P et al. J Assoc Res Otolaryngol. 2014 doi : 10.1007/s10162-014-0461-0

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 20:06

 

Aujourd’hui, en France, plus de trois millions de salariés sont exposés à des bruits potentiellement nocifs sur leur lieu de travail. L’INRS a mis au point Echoscan, un nouveau dispositif d’aide au diagnostic de la fatigue auditive qui permet de quantifier cette dernière avant qu'une perte auditive ne s’installe. En offrant une possibilité de dépistage précoce des effets du bruit en milieu professionnel, ce dispositif innovant pourrait révolutionner la prévention de la surdité au travail. Aujourd'hui, outre les mesures visant à supprimer ou réduire les risques liés à l'exposition au bruit, la prévention repose sur le suivi audiométrique des salariés exposés. Ce suivi, qui nécessite une cabine insonorisée et la collaboration active du sujet, permet d’évaluer l'audition et d’en mesurer les pertes déjà installées. EchoScan se positionne, en amont, comme un outil complémentaire, permettant d’éviter d’en arriver à l’irréparable. « On ne dira plus au salarié " Vous êtes sourd " mais " Si vous continuez comme ça, vous allez devenir sourd " », affirme Pierre Campo, l’un des deux inventeurs d’Echoscan. Le dispositif, simple d’utilisation, et qui tient dans le creux de la main, permet de mesurer le seuil de déclenchement des réflexes de l’oreille moyenne et interne. En effectuant une mesure avant et après une journée de travail, la différence obtenue permet d’évaluer la fatigue auditive qui, si elle est répétée, conduit à une perte d’audition.. « Grâce à Echoscan, qui ne nécessite ni l’utilisation d’une cabine audiométrique, ni la participation active des salariés testés, on pourra mettre en évidence la dangerosité du milieu sonore dans lequel le salarié évolue », explique Thomas Venet, co-créateur d’Echoscan.

Source: INRS

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 16:36

surdi-info-audition-marc-boulet-trouver-une-prothese-auditi.jpgSurdi.info, le nouveau dispositif national «Surdité, où s'informer ?» a été lancé par le ministère en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion le 16 décembre. Composé d’une plate-forme téléphonique et d’un site Internet, "ce dispositif a pour mission de délivrer en temps réel une information neutre et fiable aux publics concernés", indiquent ses initiateurs.

Le lancement de Surdi.info et de la plate-forme téléphonique s'inscrit "dans la stratégie globale porté par le gouvernement lors du Comité interministériel du handicap (CIH) : concertation avec les associations sur les modalités de la future généralisation de la vérification de l'audition des nouveau-nés, information des familles découvrant la surdité de leur enfant, création d'un nouveau droit à formation permettant aux parents d'appréhender les spécificités du handicap de leur enfant, et développement de parcours scolaires cohérents avec les projets linguistiques des jeunes sourds et de leurs parents", indique le minsitère en charge des personnes handicapées et de la luette contre l’exclusion. Un comité de pilotage, composé des associations représentatives des personnes sourdes ou malentendantes et de leurs familles, d'une association de professionnels et de l'équipe du Centre national d'information sur la surdité (CNIS), a été mis en place pour confirmer les informations relevées.

Plate-forme surdité 0 812 040 040 : lundi de 14h à 20h ; mardi au vendredi de 10h à 20h; et samedi de 10h à 13h.- Accessible aux personnes communiquant en langue des signes française (LSF) le mardi de 15h à 19h et le vendredi de 9h à 12h. 

Source : ministère en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 00:13

surdite-professionnelle-EPI-bouchonas-anti-bruit.jpgLe nombre de demande d’indemnisation pour perte auditive a diminué régulièrement au cours des dernières années. Le taux de déficience auditive entraîné par l'environnement de travail (surdités professionnelles) a diminué progressivement dans le secteur privé américain entre 2004 et 2010, en passant de 3,2 cas à 2,2 cas par 10.000 travailleurs à temps plein. La proportion de réclamation de perte auditive est également nettement plus faible que pour les autres types de réclamations d'assurance, selon l'Institut de la rémunération des ouvriers de Californie, une organisation privée et sans but lucratif pour les travailleurs. « Chaque année,  depuis 2004, les réclamations  dont le diagnostic principal était une perte auditive ont représenté entre 0,05% et 0,06% de toutes les demandes dans la base de données ICIS. Le volume des réclamations est très faible et la tendance est constante », a déclaré Bob Young, directeur de la communication de l’Institut. L'Institut se charges du Système d'information des réclamations de l’Industrie(ICIS), qui contient environ 3,5 millions de demandes d'indemnisation des travailleurs en Californie de 2000 à 2012. Les EPI qui protègent l'audition y sont sûrement pour beaucoup...

Source: http://journals.lww.com

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 00:07

PIANISSIMO SUR MESURE

pianissimo-sur-mesure.gif
Fabriqué en silicone souple à partir de l'empreinte du conduit auditif, le Pianissimo reste très discret. Diponible avec 3 types de filtres, il permet des atténuations de 9, 15 ou 25 dB pour apporter la protection adaptée à chaque situation.
PIANISSIMO S-20
pianissimo-s20.gif
Pianissimo standard avec atténuation de 20 dB quasiment linéaire. Protecteur idéal pour protéger son audition lors des concerts ou en discothèque.
PIANISSIMO ER-09
pianissimo s20
Protecteur auditif en silicone avec filtre linéaire. Atténuation de 9 dB, particulièrement recommandée pour les professeurs de musique, cours, répétitions...
PIANISSIMO ER-25
pianissimo s20
Protecteur auditif en silicone avec filtre linéaire. Atténuation de 25 dB, particulièrement recommandée pour les musiciens rock ou les percussions, les discothèques, concerts...
PIANISSIMO ER-15
pianissimo s20
Protecteur auditif en silicone avec filtre linéaire. Atténuation de 15 dB, particulièrement recommandée pour les musiciens d'orchestre classiques, solistes ou ingénieurs du son.
Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 16:58
ALVIS Audioprend en main l’audition des motards
Les motards sont très nombreux à avoir des acouphènes et des baissesd'audition à partir de 40 ans. A 60 ans les motards ont presque tous une perte d'audition significative, comme une personne de 75 ou 80 ans ... Rouler régulièrement en moto sans protection auditive, c'est se donner toutes les chances d'avoir une perte auditive plus que gênante à 45 ans. Alors pourquoi ne pas protéger son audition ?
Encore faut-il avoir des protections auditives qui correspondent aux besoins des motards :
- Des bouchons confortables sous un casque et qui ne bougent pas,
- Faciles à mettre en place et à retirer,
- Atténuant le bruit du vent sans isoler de la circulation pour les parcours urbains,
- Filtrant fortement les bruits de vent pour les longs parcours à haute vitesse.
Alvis Mk 3 ou Mk4 répondent particulièrement aux besoins des motards :
- Petits, légers et confortables pour être portés sur de très longs trajets,
- Faciles à mettre en place, très confortables avec un casque,
- Atténuation sonore sélective, progressive et à deux positions 
    • Position OUVERTE pour conserver une précision auditive parfaite, et ne filtrer que les bruits nocifs, idéale pour parcours urbains,
    • Position FERMEE pour longs parcours sur autoroute ou course sur circuit. Une atténuation plus importante des sons graves, qui entrainent une fatigue importante et inutile qui pèse sur la vigilance.
ALVIS Audio développe des protections auditives de qualité, utiles et polyvalentes pour tous ceux qui sont exposés au bruit par leurs activés, mais ne protègent pas encore suffisamment leur audition. Alvis Mk 3 et Mk 4 pour la moto, l’auto, l’avion, le bateau et tout ce qui est bruyant mais amusant.

Protection-auditive-alvis-mk3-ou-mk4-EPI.JPGbouton-commander.jpg
Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 23:08

L’obturateur total en silicone est adapté à toute application domestique ou professionnelle ou pour toute pathologie interdisant le contact de l’eau avec le conduit auditif (typans perforés, otites, yoyos). Il est fabriqué après une prise d'empreinte réalisée par un audioprothésiste.

Disponible en 40 shores ou 60 shores en fonction de la souplesse recherchée il est proposé en plusieurs couleurs : translucide, rosé, rouge, bleu, jaune marron ou multicolore.

Par défaut, il est fourni avec une poignée ergonomique mais le cordon de liaison est en option.

obturateur_anti_eau.jpg

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 23:29

Pour la 8e année consécutive, l’association interprofessionnelle sur les questions de gestion sonore du spectacle vivant AGI-SON se mobilise tout au long du mois de novembre pour sensibiliser les professionnels et le public aux risques liés à la pratique ou à l’écoute de musique à des volumes trop élevés. Dans cette optique, 12 000 affiches habilleront les murs des salles de concerts de France, 750 000 dépliants et 800 000 paires de bouchons d’oreilles seront distribués. La campagne s’articule autour d’une affiche représentant une oreille où est mentionné un « Hein ? », symbolisant les effets négatifs de la musique à volume et fréquence intenses, et de manifestations organisées sur l’ensemble du territoire pendant tout le mois : dépistage auditif auprès des musiciens, sensibilisation des adolescents, formation à la gestion sonore, expositions pédagogiques…

Des rendez-vous sont également organisés pour les professionnels :

·                Mercredi 2 novembre 2011 - Breughel l’Ancien – Toulouse (31)

Emergence sonore et petits lieux de diffusion ; quelles difficultés à gérer et quelles solutions possibles ?Intervenants : Angélique Duchemin (AGI-SON), William Bloch (Avant-Mardi), David Milbéo (Culture Bar-Bars), Maurice Auffret (Acousticien).

·                Lundi 14 novembre 2011- La Dynamo – Nantes

Emergence sonore et petits lieux de diffusion ; quelles difficultés à gérer et quelles solutions possibles?Intervenants : Angélique Duchemin (AGI-SON), Nicolas Crusson (Pôle des Pays de la Loire), Michel Bonhoure (Ingénieur son), Pierre Yves Lebrun (Conseiller Municipal Ville de Nantes), Fabienne Adam (Service Ville de Nantes), Christopher Chiron (Gérant du Dynamo Café), David Milbéo (Culture Bar-Bars).

·                Vendredi 18 novembre 2011, dans le cadre des Nuits Capitales - La Rotonde, Paris

Comment gérer les questions de gestion sonore à Paris ? 
Intervenants : Bertrand Furic (AGI-SON), Renaud Barillet (Nuit Vive), Mao Peninou (Mairie de Paris).

Gestion sonore : une problématique européenne et la nécessité d’une mise en réseau.
Intervenants : Bertrand Furic (AGI-SON), Renaud Barillet (Nuit Vive), Mao Peninou (Mairie de Paris), Stéphanie Thomas (la Fédurok), Marc Steens (membre du réseau Live DMA).

·                Mercredi 23 novembre 2011-Cave à Musique – Mâcon

L’éducation au sonore ou comment sensibiliser les jeunes publics.
Intervenants : Bertrand Furic (AGI-SON), un représentant du Haut Commissariat à la Jeunesse, David Kempton (Asso Youz), Franck Boyat (la Cave à Musique), Mehdi Beauxis-Aussalet (GIPFCIP), Vincent Maestracci (Education Nationale).

La formation des professionnels et son intégration dans les accords ADEC.
Intervenants : Bertrand Furic (AGI-SON), Carole Zavadski (CPNEF-SV), un représentant de l’AFDAS (responsable local), Franck Boyat (la Cave à Musique), Didier Goiffon (SMA), Alain Renault (FNSAC-CGT).

Le programme complet à Paris et en région est accessible sur : http://www.agi-son.org

 

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 19:14

Le cadre réglementaire de la prévention des risques liés à l’exposition au bruit est identique à celui de tout autre risque. La prévention des risques professionnels s’appuie sur une démarche dont les principes généraux sont édictés par le Code du travail (article L. 4121-2).

Principes généraux d’une démarche de prévention : principales obligations de l’employeur

  • Eviter les risques
  • Evaluer les risques qui ne peuvent être évités
  • Combattre les risques à la source
  • Agir sur les conditions et l’organisation du travail (choix des équipements, des procédés, des substances…)
  • Former et informer les salariés sur les risques et leur prévention
  • Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle

Articles L. 4121-1 à L. 4121-5 du Code du travail

Le bruit fait l’objet d’une réglementation qui vise à protéger les travailleurs contre les risques liés à une exposition prolongée. Depuis 1963, il est reconnu comme cause de maladies professionnelles (tableau n° 42 du régime général et tableau n° 46 du régime agricole).

L’évaluation du risque se fait essentiellement par rapport au niveau d’exposition sonore quotidienne exprimé en dB(A). La réglementation se réfère également au niveau de pression acoustique de crête qui correspond à des bruits intenses mais courts.

La réglementation en la matière, qui a récemment évolué avec la transcription de la directive européenne 2003/10/CE par le décret n° 2006-892 du 19 juillet 2006, s’articule autour de 3 principaux axes.

 1- Agir sur l'environnement de travail

  • Réduire le bruit à la source : obligations des fabricants 

- Concevoir des machines silencieuses
- Informer sur le niveau sonore des machines

  • Insonoriser les locaux : obligations des maîtres d’ouvrage 
  • Réduire le bruit dans les locaux : obligations des employeurs 

- Mise en œuvre de principes généraux de prévention 
- Réduire le bruit dans les locaux 
- Utiliser les locaux conformément à leur destination.

2- Evaluer les risques

  • Estimer les risques 
  • Mesurer les risques (voir mesurage).

 

3- Protéger les travailleurs exposés 

Les exigences de la réglementation sont basées sur la comparaison de l’exposition sonore du salarié à différents seuils: si ces seuils sont dépassés, certaines actions doivent être entreprises.

  • L’exposition est évaluée à partir de deux paramètres:
  • L’exposition «moyenne» sur 8 heures (notée Lex,8h)
  • Le niveau de bruit impulsionnel maximal, dit «niveau crête» (noté Lp,c.)

Chacun de ces deux paramètres est comparé à 3 seuils:

  • Valeur d’exposition inférieure déclenchant l’action (VAI): c’est le seuil le plus bas; il déclenche les premières actions de prévention;
  • Valeur d’exposition supérieure déclenchant l’action (VAS): c’est le 2e seuil; des actions correctives doivent être mises en œuvre;
  • Valeur limite d’exposition (VLE): ce troisième seuil est un élément nouveau dans la réglementation. Il ne doit être dépassé en aucun cas. A la différence des seuils précédents, il prend en compte l’atténuation du bruit apportée par les protecteurs individuels.
Seuils Paramètres
Ancienne réglementation
Nouvelle réglementation
Valeur d’exposition inférieure déclenchant l’action (VAI) Exposition moyenne (Lex,8h)
85 dB(A)
80 dB(A)
Niveau de crête (Lp,c)
135 dB
135 dB(C)
Valeur d’exposition supérieure déclenchant l’action (VAS) Exposition moyenne (Lex,8h)
90 dB(A)
85 dB(A)
Niveau de crête (Lp,c)
140 dB
137 dB(C)
Valeur limite d’exposition (VLE*) Exposition moyenne (Lex,8h)
Aucune
87 dB(A)
Niveau de crête (Lp,c)
Aucune
140 dB(C)
Position du niveau d’exposition
Exigence
Quel que soit le niveau
puce Evaluation du risque
puce Suppression ou réduction au minimum du risque, en particulier à la source
puce Consultation et participation des travailleurs pour l’évaluation des risques, les mesures de réduction, le choix des PICB
puce Bruit dans les locaux de repos à un niveau compatible avec leur destination
Au dessus de la valeur d’exposition inférieure déclenchant l’action(VAI)
puce Mise à disposition des PICB
puce Information et formation des travailleurs sur les risques et les résultats de leur évaluation, les PICB, la surveillance de la santé
puce Examen audiométrique préventif proposé
Au dessus de la valeur d’exposition supérieure déclenchant l’action(VAS)
puce Mise en œuvre d’un programme de mesures de réduction d’exposition au bruit
puce Signalisation des endroits concernés (bruyants) et limitation d’accès
puce Utilisation des PICB
puce Contrôle de l’ouie
Au dessus de la valeur limite d’exposition (VLE) (compte tenu de l’atténuation du PICB)
A ne dépasser en aucun cas; mesures de réduction d’exposition sonore immédiates

4- La prévention

Lorsque tous les moyens de protection collective contre le bruit ont été envisagés et qu'ils n'ont pu être mis en œuvre soit pour des raisons techniques, soit pour des raisons financières, on peut recourir à des protecteurs individuels. Ils sont peu coûteux, mais pas toujours bien acceptés du fait de leur inconfort.

On peut considérer que les cabines insonorisées pour le personnel sont des protections individuelles.

Les protecteurs individuels contre le bruit (PICB) reposent tous sur le même principe : former un obstacle à l'accès des ondes sonores dans l'appareil auditif.

Dans la pratique, on distingue deux catégories de matériels :

Pour qu'un PICB joue bien le rôle de protection, il doit être :

  • efficace, c'est-à-dire affaiblir suffisamment le bruit auquel est exposé le sujet ;  
  • le plus confortable possible (fabrication sur mesure); 
  • porté en permanence.

Un PICB peut couramment permettre un affaiblissement global de 20 dB(A). Cependant, il est important de prendre en compte le fait que, dans les conditions de port, au cours de la journée, l'atténuation réelle est souvent très inférieure à l'affaiblissement indiqué par le fabricant. D'autre part, tout retrait de PICB au cours de la journée de travail réduit très vite son intérêt. Par exemple, pour une exposition de 8 heures à 100 dB(A) avec un PICB atténuant de 30 dB(A), le non-port du PICB pendant une minute diminue la protection effective de 5 dB(A).

Source INRS

Repost 0
Published by Marc BOULET - dans Protéger l'audition
commenter cet article

Nos laboratoires

Essonne - 91

 

Athis-Mons

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

46 Avenue François Mitterrand-RN7 

91200 Athis-Mons

Tel: 01 60 48 79 79 ‎

 

Brunoy

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 Place Mairie 

91800 Brunoy

Tel: 01 60 46 18 18

 

Draveil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

115 boulevard Henri Barbusse

91210 Draveil

Tel: 01 69 00 80 08

 

Corbeil-Essonnes

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

8 rue de Paris

91100 Corbeil-Essonnes

Tel: 01 60 88 15 07

 

Longjumeau

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

133 Rue du Président François Mitterrand

91160 Longjumeau

Tel: 01 69 10 00 24 ‎

 

Ris-Orangis

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 bis route de Grigny

91130 Ris-Orangis

Tel: 01 69 43 00 11

 

Sainte Geneviève des Bois

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

4 rue Gabriel Peri – Place de la Gare

91700 Sainte Geneviève des Bois

Tel: 01 60 16 72 54

Savigny Sur Orge

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 91 (Essonne)

203 Boulevard Aristide Briand

91600 Savigny Sur Orge

Tel: 01 69 40 25 40

 

Hauts de Seine - 92

 

Antony

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

80 Avenue Division Leclerc-RN20

92160 Antony

Tel: 01 46 68 07 08 ‎

 

Bourg-La-Reine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

109 Avenue du Général Leclerc

92340 Bourg-La-Reine

Tel: 01 41 36 00 40

 

Clamart

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 92 (Hauts-de-Seine)

97 avenue Jean Jaurès

92140 Clamart

Tél : 01 47 36 30 32

 

Val de Marne - 94

 

Choisy-Le-Roi

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

12 rue Louise Michel

94600 Choisy-Le-Roi

Tel: 01 48 52 32 62 ‎

 

Créteil

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

39 rue du General Leclerc 

94000 Créteil

Tel: 01 48 99 09 04 ‎

 

Saint-Maur-des-Fossés

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

9 avenue de la République

94100 Saint-Maur-des-Fossés

Tél: 01 48 75 12 64

 

Villejuif

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

122 Rue Jean Jaurès

94800 Villejuif

Tel: 01 53 14 01 69 ‎

 

Vitry-sur-Seine

Audition Marc Boulet, audioprothésiste 94 (Val-de-Marne)

32 Avenue Paul Vaillant-Couturier

94400 Vitry-sur-Seine

Tel: 01 46 82 16 81 ‎

Rechercher

Lyric de Phonak

hand lyric

Liens